Vous êtes ici

Usure professionnelle

Ajouter à ma liste de lecture

La problématique de l’usure professionnelle (physiologique, psychologique, cognitive) est liée à l’exposition prolongée à des facteurs de risques ou des conditions de travail pénibles ou encore à un déficit de perspectives d’évolution professionnelle. Elle représente un défi économique et social prégnant dans un contexte de vieillissement de la population active :

  • l’allongement de la vie professionnelle pose la question du vieillissement de la population au travail : le taux d’activité des 55-64 ans est ainsi passé de 30,3% en 1995 à 47,9% en 2012 et 14,2% des actifs étaient âgés d’au moins 55 ans en 2012, contre 7,1% en 2000 (source : Dares) ;
  • l’efficacité croissante des traitements médicaux et le vieillissement des travailleurs dû à l’allongement des carrières engendrent une croissance du nombre de travailleurs atteints de maladies chroniques évolutives dont il convient également de préserver la santé dans le cadre du travail ;
  • l’augmentation des restrictions d’aptitudes et des déclarations d’inaptitude.

 

Ressources