Vous êtes ici

Panorama historique des dispositifs participatifs

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

La participation est une question ancienne qui a connu une histoire mouvementée.

 

La participation est une question ancienne qui a connu une histoire mouvementée. Niée par le taylorisme-fordisme, elle a d’abord été développée en autonomie par les ouvriers par le biais d’associations puis de coopératives.

Elle a ensuite été mobilisée par les gestionnaires à la suite de la découverte du facteur humain par l’école des relations humaines donnant lieu aux expérimentations du courant sociotechnique et au Lean.

La question de la participation a ensuite connu un regain d’intérêt autour des années 1970 et de la notion d’autogestion mais également d’expérimentation telles que la sociocratie. Après une période de relative mise au second plan pendant laquelle la notion n’est reprise que dans le cadre réflexion autour de la représentation des salariés dans les conseils d’administration, elle connait une nouvelle renaissance dans les années 2000 autour dans les labs dans les tiers-lieux et dans les modèles post-organisationnelles (entreprises libérées ou agiles etc.).

Frise temporelle des dispositifs participatifs

Ouvrir en plein écran