Vous êtes ici

Comment contribuer à La Revue des conditions de travail ?

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

revue des conditions de travail logo

Avant de soumettre un article

  • Les textes soumis à la Revue ne peuvent être proposés simultanément à d’autres revues.
  • Toute correspondance avec la revue des conditions de travail est à adresser par voie électronique à : t.rousseau@anact.fr

Recommandations aux auteurs

Pour l’ensemble des productions, les textes sont livrés au format Microsoft Word, il est inutile de fournir une version pdf du document. Si le texte comprend des figures, des tableaux, ils sont intégrés au texte. Les marques de révision et commentaires doivent être supprimés avant l’envoi à la Revue. Les cas d’entreprises, sauf si l’auteur de l’article détient une autorisation écrite de l’entreprise, seront anonymisés.

Utiliser si possible la police : calibri en corps 12.

Métadonnées

  • Prénom et nom de l’auteur
  • Institution
  • coordonnées professionnelles : adresse électronique et postale, téléphone
  • Titre de l’article : une proposition inférieur à 50 caractères espaces compris
  • Résumé de l’article en français (inférieur à 1000 caractères espace compris max)
  • Mots-clés : entre 2 et 6

Texte de l’article

  • Entre 15 et 25 000 caractères espaces compris
  • 3 niveaux de titres, niveau du titre général de l’article compris. Les différents niveaux seront indiqués de la façon suivante : 1 puis 1.1

Bibliographie et notes de bas de page

Les notes de bas de pages devront être limitées (trois lignes) et utilisées pour soutenir et préciser l’argumentation.

Les références

Les références sont insérées dans le corps du texte de la façon suivante : (Laplace, 2003 : p. 35). Les références citées doivent se retrouver en bibliographie et inversement.

La bibliographie

Pinard, R. (2000), La révolution du travail. De l’artisan au manager, Liber, Presses de l’Université de Rennes, 338 p.

Hamon-Cholet, S. et Vinck, L. (2004), « Les NTIC, des technologies banalisées ? », in Bué, J., Coutrot, T. et Puech, I. Conditions de travail : les enseignements de vingt ans d’enquêtes, Octarès Editions, p. 37-44.

Bec, C. (2009-2), « Crise de l’Etat social ou crise de la démocratie ? », Education permanente, n° 179, p. 27-37.

Processus d’évaluation

Adresser un article à l’adresse t.rousseau@anact.fr suppose que le ou les auteur(e)s ont pris connaissance et acceptent le contrat d’édition de La Revue des conditions de travail.

  • La décision de publier un article revient au Comité de lecture et au rédacteur en chef,   garant de la ligne éditoriale de la Revue.
  • L’acceptation de l’intention d’article ne présume pas de l’acceptation de l’article final qui sera soumis au Comité de lecture de la revue.

     

Pour chaque article, deux membres du Comité de lecture émettent un avis à partir d’une grille de lecture commune à toutes les productions. Les attentes suivantes seront privilégiées : pertinence conceptuelle par rapport à l’objet du dossier thématique de la revue, qualité de la description du milieu de travail dans lequel l’intervention se situe, capacité de mettre en récit et de problématiser les enjeux sociaux et organisationnels issus de l’observation empirique, attention aux questions de contenus et aux controverses qui ont animés les acteurs en situations pratiques. La revue entend plus particulièrement valoriser des approches qui relatent des expériences et/ou des tentatives de transformations du travail.

Les articles peuvent être acceptés en l’état, mais le Comité peut aussi demander à l’auteur de préciser ou de reprendre telle ou telle partie repérée par les relecteurs. La Revue se réserve aussi la possibilité de refuser des articles.

  • En cas de demande de modifications, le ou les auteur(e)s indiquent la nature et l’emplacement des modifications.
  • Une fois accepté, l’article est mis en forme et corrigé par la revue.

Contrat d'édition

La Revue des conditions de travail est une revue à but non lucratif publiée par l’Anact sous une forme numérique. Son objectif consiste à produire et à diffuser le plus largement possible des connaissances sur les conditions de travail et leur mode de transformation en entreprise. Le contenu des articles est accessible en ligne. L’Anact s’engage à en diffuser le contenu dans les conditions précisées ci-­dessous. Le ou les auteurs ne recevront aucune rémunération pour l’exploitation des articles publiés, pour tous les pays et sans limites de durée.

  1. Le  présent contrat d’édition concerne tous les vecteurs potentiels de diffusion et d’exploitation des articles de la Revue (numériques ou papier) : mise en ligne, édition sur le site  de l’Anact (anact.fr), téléchargement, impression et reproduction papier du contenu partiel ou total de la Revue des conditions  de  travail.

  2. Ce contrat devient effectif dès lors qu’un article (comprenant un texte et, le cas échéant des figure(s), photo(s), tableaux ainsi que tout matériel supplémentaire) est  soumis au rédacteur en chef de la Revue à l’adresse numérique t.rousseau@anact.fr et qu’il a été accepté pour publication.  

  3. Le ou les auteurs conservent les droits :  

    • D’autoriser ou de refuser à une tierce partie la publication partielle ou totale de l’article en français ou dans une autre langue après six mois d’exclusivité pour la Revue des   conditions de travail. Dans le cas où l’article serait reproduit dans sa totalité par une autre revue (électronique ou papier), il est demandé à l’auteur de citer la publication  initiale dans la  Revue des conditions de travail (anact.fr,  réseau  Anact-Aract).

    • De  reproduire  et  de  représenter  tout  ou  partie  de  l’article  (support  papier,  pages  web  personnelles,  pages  de  leurs  institutions,  etc.)  à  des  fins  de  promotion  de  leur  travail  ou  d’enseignement,  sous  réserve  d’indiquer  explicitement  les  références  de  La   revue  des  conditions  de  travail (anact.fr,  réseau  Anact)  afin  de  contribuer  à  sa  promotion. 

  4. Les   informations   liées   à   l’identité   du ou   des   co-­auteurs  — nom(s),  qualité(s)  — seront  communiquées sous  la  responsabilité  exclusive  du premier auteur  de  l’article. Toute  adresse électronique et  postale du ou  des  auteurs  ne  sera communiquée qu’avec  l’autorisation du  ou  des  auteurs.

  5. Le premier  auteur  garantit  l’éditeur  de  toute  action  en  contrefaçon.  En  particulier :  co‐auteur n’ayant  pas  donné  son  accord  à  la  cession,  tiers  auteur  auquel  il  aurait  été  fait  emprunt  sans  son  assentiment,  même  article  ou  partie  d’article  déjà  cédée  antérieurement,  directement  ou  indirectement,   à   un   autre   éditeur.   Par   ailleurs,   le   premier   auteur   s’engage   à   prendre,   si  nécessaire,  toutes  les  précautions  relatives  au  droit  à  l’image.

  6. Sauf autorisation écrite des parties concernées, les cas d’entreprises évoqués par les auteurs dans les articles seront présentés de manière anonyme.  

  7. La loi française s’appliquera à tous les litiges pouvant survenir dans la mise en œuvre du présent contrat, quelles que soient la nationalité et la résidence professionnelle du premier auteur et des éventuels co‐auteurs.