Vous êtes ici

Qui sommes-nous ?

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Les conditions de travail, un levier de performance
L’Anact est présente aux côtés des entreprises et des salariés pour que l’amélioration des conditions de travail permette de concilier satisfaction au travail et performance économique.

L’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) est un établissement public administratif créé en 1973 régi par le code du travail. Installée à Lyon, elle est placée sous la tutelle du ministère en charge du Travail.

Ses missions et son fonctionnement sont précisés par le décret n°2015-968 du 31 juillet 2015.

L’Anact a pour vocation d’améliorer les conditions de travail en agissant notamment sur l’organisation du travail et les relations professionnelles. Pour cela, elle conçoit et diffuse, à destination des salariés, de leurs représentants et des directions — mais aussi de tous les acteurs qui interviennent auprès des entreprises — des méthodes et outils éprouvés dans un objectif partagé : concilier durablement qualité de vie au travail et performance économique.

Un réseau au plus près du terrain 

Piloté par l’Anact, le réseau Anact-Aract exerce une mission de service public au profit de l'amélioration des conditions de travail. Son action bénéfice prioritairement aux petites et moyennes entreprises.
Les Aract sont des associations de droit privé administrées de manière paritaire et financée par l'État, les régions et des ressources propres. Par leur ancrage local et leur organisation paritaire, elles appréhendent les besoins spécifiques des entreprises et des territoires, tout en développant leurs compétences par leurs échanges d'expériences au sein du réseau national. 

  • Elles aident les entreprises à mener des projets d'amélioration des conditions de travail, souvent dans des modes d'action collectifs. 
  • Elles participent à la construction de politiques territoriales de développement de la qualité de vie au travail et accompagnent tous les acteurs concernés par ces enjeux. 
     

Conseil d’administration

Le conseil d’administration tripartite de l’Anact comprend des représentants des organisations d’employeurs, de salariés et de l’État. Il délibère sur les objectifs stratégiques pluriannuels, le programme de travail, le budget, les conditions générales d’emploi, etc.

Conseil scientifique

Le conseil scientifique est composé de personnalités du monde de la recherche en sciences humaines et sociales, d’experts des questions d’organisation du travail et de responsables scientifiques d’institutions partenaires. Il donne un avis sur le programme de travail de l’Anact, contribue au suivi et à l’évaluation des actions conduites.

Financements

Essentiellement financée par le ministère en charge du Travail, l'Anact dispose aussi de ressources propres (formations, vente d’ouvrages) et bénéficie des financements apportés par de nombreux partenaires pour réaliser des projets pilotes d’intêrêt commun.

Principes d’action

L’Anact outille les acteurs des entreprises et des structures publiques dans la résolution de problèmes et la transformation effective des situations de travail. Pour garantir l’efficacité de ses méthodes et outils, l’Anact les éprouve et les optimise toujours sur le terrain.

L'Anact conduit ses activités dans le respect des principes de neutralité et d'impartialité vis-à-vis des acteurs des structures au sein de laquelle elle est amenée à intervenir.

Le positionnement singulier du réseau Anact-Aract repose sur un triple postulat, de fond, de méthode et de résultat, qui irrigue l’ensemble de ses actions :

  • l’organisation du travail est un déterminant essentiel de la qualité des conditions de travail ;
  • le dialogue social est une des conditions de réussite du changement ;
  • le développement des personnes contribue à la performance des organisations.

L'approche du réseau Anact-Aract est essentiellement centrée sur l'analyse du travail et ses conditions d'organisation. Chaque intervention en entreprise est soumise à l'accord préalable de la direction, en veillant à respecter une stricte équidistance avec les différents acteurs de l'entreprise. Pour la réussite d'un projet, l'Anact privilégie une démarche participative et mobilise tous les acteurs de l'entreprise (direction, salariés et leur représentants) et fait aussi le lien avec les partenaires externes.