Vous êtes ici

11 engagements pour améliorer l'accompagnement des salariés touchés par la cancer et promouvoir la santé

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Charte des 11 engagement MCE
Type de publication
Nombre de pages
5
0
Auteur(s)
  • Réseau Anact-Aract, l'INCa et le Club des entreprises

Aujourd’hui  en  France,  3  millions  de  personnes  vivent  avec  ou  après  un  diagnostic de cancer. Sur 1 000 nouveaux cas de cancers diagnostiqués chaque jour, 400 concernent des personnes en activité professionnelle. L’ensemble des études scientifiques atteste de la dégradation de la situation professionnelle des personnes malades dans les deux ans qui suivent le diagnostic de cancer : 30 % perdent ou quittent leur emploi, et parmi les personnes au chômage au moment du diagnostic, 1 sur 3 retrouve un emploi. Mal anticipé par les managers et les salariés, le retour en emploi des personnes malades fragilise au quotidien l’organisation de l’entreprise. On constate des difficultés importantes, tant collectives qu’individuelles, à appréhender la maladie, et les effets des traitements, sur les salariés et l’entreprise, mais aussi une mécon-naissance des dispositifs de maintien ou de retour au travail dans l’entreprise, un manque de communication et parfois de moyens chez certains acteurs pour répondre à ces besoins.

Cette charte recense les principes et engagements opérationnels pour mettre en place une démarche cohérente répondant à des besoins exprimés par l’entreprise et les salariés dans le domaine du maintien et du retour en emploi des personnes atteintes de cancer. Elle a été élaborée dans le cadre du Club des entreprises animé conjointement par l’Institut national du cancer (INCa), l’Association nationale des DRH (ANDRH) et l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) et son réseau des associations régionales pour l’amélioration des conditions de travail (Aract).

À partir de l’expertise de chacun des membres, en capitalisant autour d’éléments apportés par les chercheurs qui y sont régulièrement invités et par les témoignages des entreprises et des associations, ce Club vise à fédérer celles et ceux qui souhaitent agir sur la perception de la maladie dans l’univers professionnel et à développer des approches collectives permettant de mieux prendre en considération les besoins spécifiques des personnes touchées par un cancer, et ceux des entreprises.

close