Vous êtes ici

TPE-PME

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Covid-19 : le Fonds pour l’amélioration des conditions de travail (Fact) lance un appel à projets exceptionnel pour accompagner la reprise de l’activité dans les TPE PME

Afin de favoriser la reprise d’activité des entreprises de moins de 300 salariés, le Fact mobilise une enveloppe financière destinée à soutenir des démarches d’amélioration des conditions de travail innovantes au niveau des branches professionnelles et des territoires.

En cette période de déconfinement, les PME ont besoin d’être accompagnées pour concilier des impératifs de productivité et de préservation de la santé des salariés.

Appel à projets « Faire du CSE un levier d’amélioration des conditions de travail et de la qualité du dialogue social »

Le contexte

Elargissement du champ de la négociation collective, regroupement des anciennes instances représentatives dans une instance unique… Les évolutions récentes du cadre législatif bouleversent les modalités du dialogue social, notamment sur les questions de santé au travail et de conditions de travail. Il est désormais possible aux acteurs du dialogue social et économique de négocier au plus près du terrain des règles qui prennent mieux en compte les attentes des salariés comme les besoins des entreprises.

Priorité 2 : Accompagner et appuyer les TPE-PME à la conduite d’un dialogue social de qualité, levier essentiel d’amélioration des conditions de travail

Conformément aux dispositions du Décret n° 2015-968 du 31 juillet 2015 relatif aux missions et au fonctionnement de l'Anact, la mobilisation de l’expertise de l’Anact vise notamment à « faciliter l’expression des salariés sur les conditions de réalisation de leur travail, notamment lors de la conduite de projets de transformation des entreprises et des organisations, et pour aider au dialogue social sur les questions de conditions de travail ».

Les conditions de travail dans les TPE/PME : comment mobiliser et innover ?

Les TPE/PME représentent en France environ 9 millions d’entreprises. Mais comment approcher leur diversité, favoriser leur développement et soutenir des modes d’interventions efficaces en faveur de l’amélioration des conditions de travail ? Telles sont les questions auxquelles ce numéro apporte des réponses. Au delà du simple constat, les contributions proposées esquissent des pistes d’action.

Introduire l'usage du numérique dans une TPE : comment intégrer la singularité des pratiques de travail dans le déploiement de nouveaux outils ?

L’introduction et la diffusion des outils numériques dans les TPE demeurent moins répandues que dans les grandes entreprises, alimentant ainsi une sorte de fracture numérique. L’enjeu de notre contribution est d’en saisir les implications lors d’une démarche d’introduction de ces outils. Pour cela, nous souhaitons, au travers d’une approche méthodologique que nous qualifions de recherche technologique, souligner et dépasser les limites à l’adoption de ces nouvelles technologies.

Pour bien percevoir la TPE, il faut d'abord analyser son environnement

Stéphane Michun est docteur en sciences économiques et ingénieur d’études au centre associé du Céreq de Montpellier, ART-dev. Cela fait vingt ans maintenant qu’il a intégré les rangs du Céreq, pour réaliser sa thèse sur les petites entreprises face à la ressource humaine et en tant que salarié. La TPE-PME est donc pour Stéphane Michun un sujet de prédilection, « fil rouge » qui ne l’a plus quitté ensuite.

Les TPE et le marché : l’importance des innovations ordinaires et incrémentales

Alexandre Mallard est directeur du Centre de Sociologie de l’Innovation (CSI) de l’Ecole des Mines ParisTech. Ce docteur en sociologie des sciences rencontre le monde des TPE au sein du laboratoire des usages de France Télécom qu’il intègre en 1997 pour conduire une recherche sur l’usage des nouvelles technologies. Il y travaille avec les directions marketing de l’opérateur téléphonique qui cherchent le moyen de mieux connaître la clientèle des « petits professionnels » au moment où l’entreprise est privatisée.

Les divers mondes des TPE : modélisons pour y voir clair

Philippe Trouvé est docteur en sociologie de l’Ecole des Hautes études en sciences sociales et habilité à diriger des recherches en sciences de gestion. Il a occupé des postes dans ces deux disciplines qu’il a entrecroisées tout au long de sa carrière : professeur en sociologie des entreprises et en gestion des ressources humaines (plutôt en comportement organisationnel), successivement à l’Ecole Européenne des affaires (ex.

Conditions de travail dans les TPE/PME : comment mobiliser et innover ?

{avant-propos et présentation du numéro}

CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LES TPE/PME :

COMMENT MOBILISER ET INNOVER ?


Article par Olivier Mériaux et Thierry Rousseau

{entretiens}

LES DIVERS MONDES DES TPE :

MODÉLISONS POUR Y VOIR CLAIR


Entretien avec Philippe Trouvé par Béatrice Sarazin et Thierry Rousseau

Découvrez 10 réalisations du réseau Anact-Aract sur ce sujet.
Un appui pour faire du CSE un levier d’amélioration des conditions de travail Article - 20/02/2019 Appel à projets « Faire du CSE un levier d’amélioration des conditions de travail et de la qualité du dialogue social »
Priorité 2 Article - 30/10/2018 Priorité 2 : Accompagner et appuyer les TPE-PME à la conduite d’un dialogue social de qualité, levier essentiel d’amélioration des conditions de travail
comptences-organisationnelles-i-gaillard Article - 11/04/2017 Quelles sont les spécificités des TPE-PME en terme d’organisation du travail et de conditions de travail ?
revue n°5 conditions de travail TPE/PME Article - 27/01/2017 Les conditions de travail dans les TPE/PME : comment mobiliser et innover ?
close