Vous êtes ici

Vidéo. Prévenir la pénibilité dans les boulangeries-pâtisseries en Ile-de-France

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Aider les boulangers et les pâtissiers à respecter les obligations légales et prévenir les risques relatifs à la pénibilité, tel est le projet mené par l’Aract Île-de-France grâce à un film de sensibilisation. Réduire les postures pénibles, limiter les gestes répétitifs par l’achat de matériel adapté, éviter les allers-retours et les piétinements inutiles, autant de pistes illustrées par cette vidéo.

boulangerie

Le projet conduit par l’Aract Ile-de-France, a donné naissance à un dispositif de sensibilisation : un film tourné dans une boulangerie francilienne et une fiche pratique présentant les principes de prévention de la pénibilité. Il est mené en partenariat avec la CGAD Île-de-France, la Chambre professionnelle des artisans Boulangers-Pâtissiers de Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne et la Confédération nationale des artisans pâtissiers.

Des mesures simples et concrètes

La vidéo illustre de façon concrète les mesures de prévention prises par un artisan dans son commerce. Eric Bleuzé, boulanger à la tête d’une équipe de 12 personnes : « on achète du matériel pour éviter la fatigue musculaire ». Repose pâtons, laminoir, pasteurisateur sont autant d’investissements qui permettent non seulement de réduire la pénibilité mais aussi de réaliser des gains de productivité. « Quelquefois, les salariés nous donnent des idées, on ne pense pas à tout » précise Eric Bleuzé. Cela peut être « un truc tout bête, tout simple », comme des roulettes sous les panières à pain, « à un prix de revient ridicule, mais qui soulage vraiment les salariés ».

Les deux outils de sensibilisation, élaborés par l’Aract Ile-De-France, permettent aux professionnels d’identifier les situations de travail pouvant constituer les facteurs de pénibilité. Ils proposent des actions préventives notamment au travers de bonnes pratiques déjà mises en œuvre. Leur objectif est aussi d’informer les artisans sur leurs obligations légales.

close