Vous êtes ici

Vers une politique de prévention des TMS durable

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
921
Catégorie
Secteur d'activité
Effectif
Code APE
Région
Cette société d’HLM a beaucoup investi pour préserver les salariés des risques d’accidents de travail, particulièrement à travers mise à disposition d’outils, des moyens de production adaptés à l’activité et de protections individuelles.<br> Aujourd’hui, la direction est consciente que les salariés peuvent être confrontés à des accidents du travail et à l’émergence de certaines maladies professionnelles comme les lombalgies et les troubles musculo-squelettiques.

Ajouter à ma liste de lecture

Qui ? 

L’entreprise est spécialisée dans la construction puis la location de logements sociaux.
Trois agences assurent l’accueil des clients, le traitement de leurs réclamations, et elles apportent des réponses à leurs besoins. Les logements sont répartis sur plus de 70 communes.

Quel était le problème à régler ?  

La direction a sollicité l'ARACT Haute-Normandie afin de l’aider à mieux appréhender ce que vivent, dans leur travail de tous les jours, les agents de proximité.

En effet, ceux-ci sont confrontés à des restrictions d’aptitude, n'impliquant que rarement des arrêts de travail ; mais l'entreprise souhaite dès à présent comprendre les situations de travail qui conduisent à cette émergence de restrictions pour prévenir des accidents du travail ou des pathologies plus graves.
Le soutien de l’ARACT consiste à accompagner l’entreprise dans la mise en place de sa politique de prévention.

Qu’ont-ils fait ?  

La direction a sollicité l'ARACT Haute-Normandie afin de l’aider à mieux appréhender ce que vivent, dans leur travail de tous les jours, les agents de proximité.

En effet, ceux-ci sont confrontés à des restrictions d’aptitude, n'impliquant que rarement des arrêts de travail ; mais l'entreprise souhaite dès à présent comprendre les situations de travail qui conduisent à cette émergence de restrictions pour prévenir des accidents du travail ou des pathologies plus graves.
Le soutien de l’ARACT consiste à accompagner l’entreprise dans la mise en place de sa politique de prévention.

Avec quels effets ?  

Il s’agit de disposer d’une approche globale de l’environnement du poste de travail afin de saisir la diversité des contraintes générant des effets sur la santé des agents de proximité. Cela passe nécessairement par l’analyse de l’activité au regard des aspects matériels, de son inscription dans l’organisation du travail, de son environnement géographique, des ressources affectées, des relations avec les locataires.

Dans un premier temps, l’analyse fait apparaître différents facteurs d’accroissement des contraintes :

- les difficultés de réalisation sont amplifiées si les tâches sont effectuées seul ou à deux ; les contraintes posturales, gestuelles et les efforts le sont notamment lors des sorties et entrées de containers ;

- enfin, en fonction du nombre de logements, de leur implantation géographique et des profils des locataires accueillis, les contraintes sont plus ou moins importantes.

L’analyse des situations de travail met en lumière différents types de contraintes :

• Selon l’activité à gérer, des situations de travail qui exposent à des contraintes
physiques telles que :


- la gestion des containers et des encombrants qui sollicite des postures et des efforts contraignants induits par l’espace des locaux, la distance parcourue du lieu d’exposition au lieu de ramassage, par le poids du container…

- l’entretien des locaux qui sollicite des postures et des efforts induits par l’agencement des paliers et des ascenseurs, leur état, le nombre et l’état de boîtes aux lettres, le nombre et la dimension des vitres…

- l’entretien extérieur qui sollicite des postures et des efforts induits par l’état de la surface à nettoyer, la présence d’arbres, les moyens à disposition adaptés ou non selon le contexte.

• Selon l’activité à gérer, des situations de travail qui exposent à des contraintes
psychiques comme :

- les horaires de ramassage des containers : ils induisent une désorganisation dans la gestion des différentes tâches à réaliser sur une journée ; en effet, selon l’horaire de ramassage, le report des activités au lendemain pour gérer le nettoyage et le rangement des containers est fréquent ;

- la gestion ou la non gestion des déchets par les locataires : elle induit une charge supplémentaire ;

- le ramassage aléatoire des encombrants par la ville : il induit une surcharge d’activité car il faut parfois rentrer à nouveau les encombrants.

• Selon le secteur d’activité, la prise en charge de 140 locataires n’infère pas une même organisation du travail sur une journée au cours de laquelle l’ensemble des tâches à réaliser expose à un cumul de contraintes physiques. Quelle que soit l’activité réalisée, le corps est toujours sollicité. D’où l’expression de douleurs au niveau de différents segments articulaires.

Les pistes d’amélioration s’orientent dans plusieurs directions :

• En direction des partenaires externes (les locataires et la ville) de la société :

- poser le règlement auprès des locataires au niveau de leur responsabilité par rapport au tri des déchets, au respect des lieux communs…

- redéfinir les contrats du ramassage des ordures ménagères avec la ville de Dieppe pour améliorer l’organisation du travail des agents de la société d’HLM.

• En direction du fonctionnement interne :

- améliorer les situations de travail au niveau de la gestion des déchets, de l’entretien des locaux, de l’entretien de l’extérieur et des parties communes ;

- le mode de management : harmoniser les pratiques pour tous les secteurs;

- la mise en place d’une politique de sûreté et de sécurité;

- impliquer les agents lors des achats de moyens pour réaliser le travail.

Méthodes et outils associés

1
2
3

La situation de crise pandémique actuelle nécessite pour les entreprises de combiner, dans le cadre de la continuité de l’activité, à la fois les m

Prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) en viticulture

Pour aider les exploitations viticoles à prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) la MSA Gironde et l’Aract Nouvelle-Aquitaine me

Présentation du questionnaire Evrest

Le questionnaire Evrest est l'un des outils de prévention et guides d’évaluation qui permettent de mieux évaluer les interventions en santé au

Se former

Cette formation permet d’acquérir les bases méthodologiques dans le but d'analyser les données...

close