Vous êtes ici

Un plan d’action régional pour le secteur agroalimentaire

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

En 2009, l’Etat, les représentants des entreprises et les organisations syndicales de salariés se sont engagés à soutenir et accompagner le secteur agroalimentaire sur le développement de l’emploi et des compétences d’une part et sur l’amélioration des conditions de travail d’autre part. En Languedoc-Roussillon, parmi les actions menées, un plan d’actions, porté par OPCALIM, a été élaboré par les acteurs locaux pour agir sur la prévention des risques professionnels et l’amélioration des conditions de travail.

Les actions des partenaires locaux se sont organisées en deux grandes étapes : un diagnostic sectoriel et la définition d’un plan d’actions pour les entreprises du secteur.

Afin d’identifier les problématiques et enjeux propres au secteur, un diagnostic sur la prévention des risques professionnels et des conditions de travail des salariés des industries agroalimentaires et des coopératives agricoles a été réalisé. Ces éléments sont issus d’un travail de recueil d’informations par l’ARACT LR, la MSA et la Carsat LR et de diagnostics réalisés par des consultants auprès d’entreprises régionales du secteur.

A partir des réalités des entreprises en matière de prévention des risques professionnels, les acteurs du plan régional ont défini des actions prioritaires mobilisables par les entreprises pour améliorer la santé au travail et les conditions de travail, deux dimensions essentielles de leur performance et de leur attractivité.

Quatre grandes familles d’action sont ainsi proposées :

  1. Aider les entreprises à développer des démarches durables de prévention des risques professionnels, via notamment al réalisation d’un diagnostic par un consultant spécialisé et l’accompagnement de la MSA pour la réalisation du document unique.
  2. Accompagner les entreprises dans leurs nouveaux projets d’investissement, via notamment l’intervention d’un consultant spécialisé (soutien financier possible par le Fonds pour l’Amélioration des Conditions de Travail), des aides financières simplifiées de la Carsat et de la MSA, …
  3. Développer les compétences des acteurs en matière de prévention, via notamment les formations Carsat LR, MSA, OPCALIM, LRIA, Coop de France
  4. Outiller les institutions de représentation du personnel, notamment lors de rencontres et ateliers destinés aux délégués du personnel, membres des CHSCT et directions.

La plaquette réalisée reprend les principaux éléments du diagnostic et présente en détail les actions mobilisables par les entreprises dans le cadre du plan d’action régional : Télécharger la plaquette

Pour aller plus loin :

Dans le cadre du Plan d'Actions Régional du secteur agroalimentaire, l'ARACT organise trois rencontres les 20, 25 et 27 juin 2013, sur le thème "CHSCT et instances de délégués du personnel : Comment investir davantage le champ des conditions de travail".

A destination des représentants du personnel et présidents des CHSCT, aux délégués du personnel et aux chefs d'entreprises de 11 à 49 salariés du le secteur agroalimentaire, ces trois rencontres ont pour objectifs de faire le point sur les pratiques des instances et proposer des démarches et outils pour renforcer l'action des CHSCT et des DP en matière de prévention et de conditions de travail au sein des entreprises agroalimentaires.

Télécharger le programme

 

 

close