Vous êtes ici

Un jeu pédagogique sur la Qualité de vie au travail

L'Aract Centre-Val de Loire a construit un jeu pédagogique sur les différentes problématiques des conditions de travail.

Un jeu pédagogique sur la qualité de vie au travail

L'Aract Centre-Val de Loire a concu ce jeu comme un support d’animation. Il permet de sensibiliser, de valider des connaissances, d’échanger et de fédérer un groupe autour de 8 thématiques « conditions de travail » :

  • Pénibilité
  • Risques psychosociaux
  • Égalité professionnelle
  • Conduite de projet
  • Reconnaissance/gestion des compétences
  • Conception
  • Innovation.

Les questions peuvent être adaptées au public et à la finalité de l’intervention. Le jeu se pratique en équipes de 2 à 5 joueurs avec un maximum de 4 équipes. La durée d'une partie est estimée à 45 minutes pour maintenir un niveau d’attention suffisant de la part des joueurs. Dés, pions, chronomètre, plateau avec circuit et les quelques 500 cartes de questions réparties selon 4 catégories composent ce jeu :

  • Des questions ouvertes avec la possibilité de donner plusieurs réponses validées par l’animateur. Elles doivent servir à lancer un débat.
  • Des questions fermées (Vrai / faux ou réponse unique),
  • Des questions à choix multiples,
  • Des questions « multitypo » permettant d’apporter des temps de convivialité dans la partie - et d’humour parfois - par du mime, du dessin, des charades.

Tout au long de la partie, les joueurs de chaque équipe doivent se concerter avant de formuler une réponse. Le jeu suscite échanges, compromis et débats à l’intérieur des équipes et entre les participants. L'animateur, choisit les difficultés et les types de question en fonction du public visé : des étudiants en formation initiale ou continue, des acteurs d’entreprise dans le cadre d’une sensibilisation, en préalable à une intervention ou en formation-action, des consultants, des partenaires sociaux, voire des institutionnels. 

Des cases spécifiques viennent jalonner le parcours pour donner du rythme à la partie (questions de rapidité, défi, bonus). Un temps d’échanges est nécessaire à l’issue de l’animation afin de répondre aux questions et d’apporter des compléments d’informations.

Si le jeu n’est qu’une partie de la sensibilisation, il est un moyen original de débattre collectivement dans l’entreprise, d’impliquer les acteurs et d’identifier les leviers d’action sur lesquels agir pour améliorer des conditions de travail.

Ce jeu avait été présenté à Myriam El Khomri, ministre du travail, de l’emploi de la formation professionnelle et du dialogue social et ministre de tutelle de l’Anact lors de sa visite dans les locaux de l'Anact le 1er avril 2016
Pour information, le jeu n'est pas encore disponible à la vente.