Vous êtes ici

Travailler avec une maladie chronique. Rendez-vous le 13 décembre à Paris

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Comment assurer le maintien et le retour à l’emploi des salariés atteints de maladies chroniques ? L’ Anact et l’Aract Aquitaine organisent une matinée sur ce sujet le 13 décembre 2012 avec la participation de professionnels du monde institutionnel, associatif et de la santé. Cette manifestation est l’occasion de découvrir des témoignages d’entreprises et la démarche du Réseau Anact.

Le ministère de la Santé estime à 15 millions le nombre de personnes atteintes d'une maladie chronique évolutive et la grande majorité (80 %) d'entre-elles continue à travailler (source : plan 2007-2011 pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques).

Une maladie chronique est une maladie de longue durée, évolutive, souvent associée à une invalidité et à la menace de complications graves. Il s’agit notamment des cas de cancer, de diabète, de sclérose en plaques, de VIH, d'hépatite B et C, de maladies cardio-vasculaires ou encore de troubles mentaux de longue durée. Le retentissement d’une maladie chronique sur la vie quotidienne d'une personne est considérable et le maintien dans l’emploi constitue un enjeu majeur tant pour le salarié que pour l’entreprise et la société.

Dans le travail, ces maladies engendrent des effets souvent non visibles aux yeux des collègues et de la hiérarchie. De ce fait l’identification des personnes reste difficile, d’autant plus que, très souvent, il y a une retenue de leur part à déclarer ce type de maladie, à demander une reconnaissance de travailleur handicapé ou à identifier une personne ressource dans l’entreprise.

De leur côté les organisations et le management éprouvent de réelles difficultés à prévoir les souplesses organisationnelles nécessaires pour offrir un cadre de travail le plus adapté possible à ces personnes.

La mise en débat au sein des instances représentatives du personnel, la mobilisation de méthodologies centrées sur le travail ou d’actions adaptées sont des recours utiles pour traiter de cette problématique de maintien en emploi ou de reclassement de ces personnes dans un cadre collectif.

Le Réseau Anact relaye en France depuis juin 2012 la campagne européenne "Work adapted for all". Déployée au sein de 18 pays européens, cette campagne qui a débuté en juin 2012, vise à sensibiliser, outiller et encourager les entreprises, les partenaires sociaux, les acteurs institutionnels et les professionnels de santé à agir ensemble pour mieux assurer le maintien et le retour à l’emploi des salariés atteints de maladies chroniques. 

Programme et informations pratiques :

inscriptions closes

Rendez-vous le Jeudi 13 décembre 2012 de 9h à 13h à la salle Paul Guyot à l'ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent 75007 Paris, Métro Ségur.

9h00 : Café d’accueil 

9h15 – 9h45 : Mot de bienvenue et Introduction : définitions et enjeux pour les salariés, les entreprises et la société : Annick Montfort, Directrice de l'Evaluation et de la Prospective à l’AGEFIPH, Philippe Nicolle Directeur adjoint du FIPHFP et Julien Pelletier (Anact).

9h45 - 10h15La démarche du réseau Anact sur les maladies chroniques au travail : l’approche par la pluridisciplinarité, le travail et l’organisation. Hypothèses et retours d’expériences : Dominique Baradat (Aract Aquitaine) et Isabelle Burens (Anact).

10h15 – 10h45 : Les impacts des pathologies sur l’activité professionnelle, les collègues et les proches : Michel Pionnier coordonnateur de projets européens, militant associatif et un médecin inspecteur régional du travail et de la main d’œuvre.

11h00 - 11h45Témoignage de l’entreprise DELPEYRAT et débat avec la salle

12h00 - 12h30 : Et ailleurs en Europe ? : Le projet européen PHWork et ses enseignements : Isabelle Burens (Anact )

12h30 - 12h45 : Conclusion par un représentant de l’Organisation Internationale du Travail

12h45 : Apéritif de clôture
 

Contact  ANACT : j.alphonsine@anact.fr | Tel : 04 72 56 13 33