Vous êtes ici

Transfert de savoir-faire : la méthode Anact

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Tout en soulignant la prépondérance des savoirs d’expérience acquis par la pratique, les entreprises peinent à les identifier et à les formaliser : tirer partie de l’expérience des salariés et l’intelligence qui se construit dans les situations de travail ne s’improvise pas.

Développer des savoirs d’expérience et faciliter leur transmission, c’est agir à la fois sur les processus de formation, l’organisation du travail et les dynamiques collectives favorables à la coopération :

  • Sur le registre de la formation, il s’agit de mettre en place des dispositifs de formation dans et par le travail, en lien avec les situations de travail complexes où la mobilisation de savoirs d’expérience est essentielle. La mise à jour des mécanismes de construction des savoirs acquis en situation de travail s’appuie sur des grilles d’analyse empruntés à des disciplines telles que la didactique professionnelle, l’ergonomie cognitive ou la psychologie du travail.
  • Sur le registre de l’organisation du travail, il s’agit de mettre en place des modalités d’organisation et des pratiques de management propices à des dynamiques d’apprentissages collectifs. Une  réflexion sur le rôle des collectifs de travail dans la réalisation de l’activité, tant en termes d’efficacité productive que de préservation de la santé et de développement des compétences, est complémentaire à la mise en place de démarches spécifiques de transfert de savoirs d’expérience.
  • Sur le plan des dynamiques collectives, il est indispensable de veiller aux conditions de mobilisation des acteurs. Les situations professionnelles peuvent constituer des opportunités exceptionnelles d’apprentissage. Mais laisser aux salariés le soin d’assumer seuls la transmission des savoir-faire entre eux est voué à l’échec si l’organisation du travail et le management ne soutiennent pas ce processus.

L'Anact propose une méthode pour placer le travail au centre de dispositifs de transfert des savoirs issus de l’expérience visant explicitement le développement des compétences :