Vous êtes ici

Télétravail : la méthode Anact

Ajouter à ma liste de lecture

schema_qvt_methode

La démarche intègre dans sa finalité et dans son processus les enjeux de Qualité de vie au travail & Egalité Professionnelle.

Comment intégrer les enjeux de qualité de vie au travail ? 

A travers l’expérimentation intégrant une évaluation au fil de l’eau, la démarche vise à considérer les réalités du travail. Il s’agit de les intégrer de manière pérenne dans le cadre du dialogue social entre représentants des salariés et directions, et dans le cadre du dialogue professionnel, entre managers et collaborateurs, pour des organisations plus performantes et plus innovantes.

Pourquoi intégrer les enjeux d'égalité professionnelle ? 

Pour l’égalité d’accès des salariés à la qualité de vie au travail…

  • Certains métiers véhiculent des représentations quant à leurs conditions de travail et à leur télé-compatibilité (fonctions support, services à la personne, postes d’ouvriers dans l’industrie…) ;
  • Les femmes et les hommes peuvent être surreprésentées dans certains métiers ;
  • Il existe un risque d’exclusion de ces populations, si l’on suit le concept de « métiers télé travaillables » à priori, facteur de risque juridique et organisationnel ;
  • Il s’agit d’ouvrir à tous la modalité de télétravail et d’identifier les avantages et les inconvénients à télé travailler les activités et les conditions de mise en œuvre.

Pour que cette égalité d’accès soit pérenne…

  • Il s’agit d’anticiper les impacts des transformations organisationnelles sur les populations au travail ;
  • Une nouvelle organisation du travail peut avoir des effets de renforcement des inégalités professionnelles (exemple : le télétravail perçu comme un avantage social et pénalisant pour l’évolution de carrière dans une culture du présentéisme – un télétravail non suivi peut provoquer isolement et désengagement, et accroitre les risques psycho-sociaux dont certaines populations pâtissent davantage,) ;
  • Les transformations organisationnelles sont également un levier pour l’égalité professionnelle (exemple : le télétravail permet un accès facilité à une plus grande diversité de métiers, le télétravail permet des marges de manœuvres en terme de mobilité et d’articulation des temps et favorise une plus grande mixité des emplois,…) ;
  • Il s’agit d’identifier les risques et les opportunités, et de définir à quelles conditions la transformation organisationnelle est vecteur d’Egalité Professionnelle.

 

EN SYNTHESE :

  1. Le projet de télétravail, n’est pas une finalité mais une opportunité de modernisation de l’organisation ;
  2. Une analyse des usages et besoins de l’organisation permet de considérer l’intérêt du télétravail, en intégrant les questions de charge de travail, de temps de travail et de droit à la déconnexion, du maintien du collectif comme ressource, etc... ; 
  3. Au delà d’une approche individuelle et sociale, il est recommandé d’adopter une approche organisationnelle et collective ;
  4. Une méthode de déploiement basée sur l’expérimentation, de manière paritaire et collaborative, avec une évaluation et une amélioration continue, permet de sécuriser direction et salarié ;
  5. Une analyse des avantages et inconvénients à télé travailler les activités au delà des représentations de métiers permet d’anticiper les conditions nécessaires pour un télétravail de qualité ;
  6. Une analyse prospective des impacts du télétravail sur les différentes populations de l'entreprise est nécessaire pour faire du télétravail un levier d’égalité professionnelle ;
  7. Le télétravail permet d’expérimenter le management du travail en intégrant les questions de charge de travail, de temps de travail et de droit à la déconnexion, du maintien du collectif comme ressource, etc… ;
  8. Les tiers-lieux peuvent être une alternative au télétravail à domicile et peuvent être facilitateur des projets de transformations organisationnelles hors les murs de l’entreprise.
  9. Au-delà de la fixation de règles individuelles par voie d'avenant au contrat de travail, les démarches collectives peuvent déboucher sur un accord de méthode, une charte expérimentale, un accord expérimental Télétravail et travail à distance,  un Accord Qualité de Vie au travail et Egalité Professionnelle intégrant le Télétravail…

Un exemple de démarche organisationnelle du télétravail :

schema_demarche_organisationnelle_teletravail

Pour aller plus loin : 
- le 10 questions sur le télétravail 
- le site teletravailler.fr