Vous êtes ici

Services non marchands

Ajouter à ma liste de lecture

Bien connaître le travail et son organisation pour élaborer un plan d’action efficace

Lors de son ouverture en 1996, cet établissement était une maison de repos et de convalescence. Au fil du temps, il a évolué vers les soins de suite et la réadaptation après hospitalisation, la prise en charge de soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie. Actuellement, il compte 48 salariés pour une capacité d’accueil de 55 lits. En 2016, l’établissement va s’agrandir avec une vingtaine de lits supplémentaires et l’embauche de personnel.

Intégrer la mise en œuvre du plan d’action dans la conduite de projet

Cet Institut est l’un des 20 Centres de Lutte Contre le Cancer qui constituent la Fédération UNICANCER. Avec ses 900 salariés, il est le centre de référence au niveau régional dans la recherche en cancérologie et dans la prise en charge des patients atteints de cancers. Les patients traités dans ses structures sont essentiellement des habitants du Languedoc-Roussillon.

Prévention des RPS dans un ensemble multipolaire : les défis d’une ingénierie de conduite de projet complexe

L’Association est un regroupement de différents établissements du secteur sanitaire et social implantés sur l’ensemble du département. Elle a un effectif de 1200 salariés, soit 835 ETP et est organisée en 5 Pôles : Personnes âgées (8 établissements dont 1 SSIAD) ; Travail Adapté (4 établissements) ; Handicap Adulte (8 établissements) ; Enfance (7 établissements) ; Aide à domicile (siège et 2 antennes territoriales) ; insertion (1 établissement) et le siège.

Redonner du sens aux notions de qualité de service et de bien-être au travail pour prévenir les RPS

Avec un effectif de 700 professionnels, cette association du secteur médico-sociale gère 28 établissements pour enfants et adultes handicapés mentaux sur un département de la région Languedoc-Roussillon.

L'intervention concerne le siège qui regroupe 21 salariés et remplit 3 principales missions: administration, finances et patrimoine; ressources humaines; direction générale.

Impliquer les salariés dans l’élaboration de leur référentiel de compétences

Les MARPA (Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Âgées) se positionnent comme une alternative aux maisons de retraite en proposant à un public valide de disposer d’un logement privatif et d’accéder, à la carte, à un panel de services. À cause de leurs contraintes budgétaires, ces petites unités de vie (24 résidents max.), gérées sous forme associative, fonctionnent avec un effectif restreint. Des agents polyvalents se relayent 24h/24, 7j/7, pour assurer l’ensemble des prestations proposées.

Élaborer un plan de prévention des RPS en articulant le national et le local

La Gendarmerie nationale a été crée en 179 et compte à ce jour près de 100 303 gendarmes. En France, elle est une force armée chargée de diverses missions: policières, judiciaires, administratives et militaires. Elle est placée sous la tutelle du ministère de l'Intérieur et du ministère de la Défense. Les gendarmes sont habituellement chargés de la sécurité dans les zones rurales et périurbaines, alors que la police nationale est chargée des zones urbaines.

S’approprier les outils et méthodes d’analyse des situations de travail, un gage d’autonomie et d’initiative

Cette structure de 20 personnes — majoritairement employées à temps partiel — est une association à but non lucratif qui contribue à la réduction des risques, des consommations et des dépendances liées aux addictions. Son centre d’accueil et de soins propose un suivi individuel aux personnes dépendantes en articulant différentes prises en charge : médicale, sociale, éducative et psychologique.

La parole des salariés, révélatrice des situations réelles à transformer

L’organisation concernée est une communauté d’agglomération, dont les compétences s’articulent autour de :

- l’aménagement de l’espace, le transport,

- les technologies de l’informatique et de la communication,

- le développement économique,

- la politique de la ville.

Elle emploie 240 salariés et compte 4 directions générales adjointes.
v

Son objectif : faciliter l’implantation de nouvelles activités économiques par la mise en commun des moyens et des équipements des villes qui la composent.

Pages

close