Vous êtes ici

Services non marchands

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Égalité professionnelle en entreprise : comment la favoriser quand la majorité de l‘effectif est féminin ?

Cette association locale d’aide à domicile, de 113 salarié.e.s, propose des services d’aide aux personnes âgées et au maintien de leur autonomie ainsi que de soins infirmiers à domicile. Elle a souhaité participé au « Cluster Égalité » à travers une formation-action animée par l’Aract.

Cette formation vise à outiller les PME pour la réalisation d’un diagnostic de situation comparée entre les femmes et les hommes, et à les aider à trouver des pistes d’actions susceptibles d'améliorer l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail.

Comment transmettre les savoir-faire à un nouvel arrivant

L’EHPAD est un mono-établissement d’accueil transitoire qui comprend 33 lits mais réalise 140 entrées en moyenne par an. 50 % des résidents souffrent de dépendance cognitive de type maladie d’Alzheimer. La nouvelle directrice depuis 2011 a souhaité passer d’un mode de management directif à un mode de management fondé sur la participation et la délégation. Le personnel présent depuis de longues années s’est adapté progressivement à ce changement culturel.

Installer une culture de prévention de la santé en entreprise: se former pour agir ensemble

Fondée dans les années 70, cette association accueille des jeunes et des adultes polyhandicapés répartis au sein de 4 Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS) et d’un Institut Médico-Éducatif (IME). Elle a récemment élargi son activité en ouvrant un accueil de jour pour des enfants autistes. Elle emploie une centaine de salariés au sein d’équipes éducatives, médicales et paramédicales mais aussi dans des fonctions supports, administratives ou techniques.

Dire à l’autre ses propres besoins pour pouvoir assumer pleinement son rôle dans l’organisation : un exercice pas naturel

Cette Mission Locale, de statut associatif, fait partie d’un réseau national exerçant une mission de service public de proximité pour l’insertion professionnelle et sociale de jeunes de 16 à 25 ans. Elle assure une autre mission de conseil auprès des bénéficiaires RSA. Ses 38 salariés sont répartis sur ces deux secteurs d’activité (Jeunes et RSA), chacun sur un site géographique mais sur un même bassin d’emploi. Le management est assuré par un directeur et deux responsables de secteur.

Pour améliorer la qualité du service, repenser l’organisation et redonner du sens au travail

Cette structure associative accueille et aide des personnes en situation de handicap. Outre le siège situé sur le même site que le centre médico-psycho-pédagogique (CMPP), elle comporte 5 établissements avec un effectif de 160 ETP : 1 Foyer d'accueil médicalisé (FAM) et Foyer d'accueil occupationnel (FAO), 1 CMPP, 1 Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (ITEP) et 1 SITEP, 1 Foyer d’hébergement et un SAVS.

Agir sur les facteurs de pénibilité au quotidien : une politique de prévention inscrite sur le long terme

Ce centre hospitalier est un établissement public de santé mentale, dont l’organisation s’articule par pôle (à vocation départementale, mais aussi régionale et universitaire) et par filière de spécialités. Il dispose d’unités sur site et de structures réparties sur l’ensemble du département avec un effectif de plus de 1500 professionnels couvrant 70 métiers différents. Sa capacité d’accueil est de plus de 1000 places et ses principales missions sont la prévention, les soins, le diagnostic, la recherche et l’enseignement.

Prévention des risques psychosociaux : lorsque tous les acteurs s’engagent dans le portage commun du projet

Cette structure récente, fonction publique d’État, compte près de 90 agents. Elle est constituée de deux pôles:

- un pôle Cohésion sociale qui vise le renforcement du lien social pour le bien vivre ensemble et la lutte contre les exclusions ;

- un pôle Protection de la population qui vise à assurer la cohérence des missions de prévention et de contrôle de l’État pour la sécurité des populations tant au niveau des produits et des services utilisés, que de la défense de leurs intérêts économiques. Elle vise aussi à garantir la santé publique liée aux animaux.

Bien connaître le travail et son organisation pour élaborer un plan d’action efficace

Lors de son ouverture en 1996, cet établissement était une maison de repos et de convalescence. Au fil du temps, il a évolué vers les soins de suite et la réadaptation après hospitalisation, la prise en charge de soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie. Actuellement, il compte 48 salariés pour une capacité d’accueil de 55 lits. En 2016, l’établissement va s’agrandir avec une vingtaine de lits supplémentaires et l’embauche de personnel.

Pages

close