Vous êtes ici

Secteur sanitaire et médico-social : retour sur le premier Colloque de l’Observatoire national de la qualité de vie au travail

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Le 29 novembre 2019 se tenait le premier colloque de l’Observatoire national de la qualité de vie au travail des personnels de santé et médicosocial au Ministère des solidarités et de la santé. Retour sur une journée d’échanges et de propositions conçue par et pour les professionnels, avec l’appui de l’Anact.

colloque QVT 1

Quels sujets ont été abordés lors du colloque « Défis et enjeux de la QVT » ?

Le but de ce colloque était de partager les travaux et préconisations des quatre groupes de travail animés par l’Observatoire et composés de représentants des secteurs sanitaire et médico-social sur les thèmes suivants :

  1. La QVT, socle des collectifs de travail et pilier des organisations ?
  2. Quelle place de la QVT dans les restructurations ?
  3. Les nouvelles technologies, entre ressources et contraintes pour la QVT
  4. Quels liens entre l’amélioration de la qualité des soins, des accompagnements de la QVT ?

Les professionnels du secteur sanitaire et médico-social, toutes régions confondues, étaient au rendez-vous. La Direction générale de l'offre de soins et la Direction générale de la cohésion sociale ont exprimé leur reconnaissance envers l'Observatoire, afin de nourrir leur stratégie nationale concernant la qualité de vie au travail.

Propos introductifs du colloque - 29 novembre 2019

Quelles propositions ont été partagées à cette occasion ?

Parmi les propositions mises en discussion et retenues pendant le colloque, on retiendra tout particulièrement :

  • La demande d’une formation accrue des professionnels encadrants et/ou aux étudiants en médecine au management et d’une place plus importante à accorder aux espaces de discussion interprofessionnels ;
  • Les propositions en faveur du renforcement du travail en binôme du cadre de santé et du chef de service pour améliorer de façon combinée qualité des soins et qualité de vie au travail ;
  • L’application du principe de subsidiarité au cours des restructurations afin de laisser aux échelons les plus appropriés le pouvoir de participer activement aux prises de décisions ;
  • L’appel à une meilleure association des usagers aux différentes étapes de la conception des systèmes d’information ainsi que la valorisation des temps de formation à l’utilisation des nouveaux outils numériques,
  • Le soutien à l’émergence d’initiatives QVT au niveau des établissements, en privilégiant notamment l’échelle du service, de l’équipe, mais aussi au niveau du territoire comme l’ont permis les expérimentations des « clusters QVT » menés par les ARS avec le réseau Anact-Aract.

Dans un contexte de rénovation du dispositif d’incitation financière à la qualité (IFAQ), des échanges ont, par ailleurs, porté sur la finalité et les objectifs de la mesure de la qualité de vie au travail dans les établissements.

>> Regarder la table ronde : "Quelle évaluation de la QVT et pour quels usages ?" animée par Julien Pelletier, responsable animation scientifique à l’Anact

colloque QVT 2

Quelles suites du premier colloque ?

Les productions présentées pendant le colloque ont vocation in fine à donner lieu à des recommandations opérationnelles qui seront publiées au 1er trimestre 2020. Le président de l’Observatoire, Philippe Colombat, a évoqué différentes perspectives d’action devant enrichir la feuille de route de la stratégie nationale de la QVT. Outre les mesures contenues dans le plan Ma santé 2022 telle que l’amélioration du management, elles concernent également la gouvernance incluant les usagers et les étudiants, la formation, l’action territoriale et la nécessité d’améliorer les conditions de travail des professionnels libéraux.

>> Pour aller plus loin : Trois exemples pour soigner la QVT dans les établissements de santé et du médicosocial

Propos conclusifs du colloque - 29 novembre 2019

__

Focus sur l’Observatoire national de la qualité de vie au travail

Créé en juillet 2018 par la Ministre des solidarités et de la santé, l’Observatoire national de la qualité de vie au travail constitue un espace d’échanges et de ressources au sein duquel les expériences de terrain, les outils pratiques et les initiatives innovantes en matière de QVT sont partagés, valorisés et diffusés largement. Il s'adresse à l'ensemble des professionnels des secteurs sanitaire et médico-social quelque soit leur statut et leur condition d'exercice. L’Anact anime et pilote l'Observatoire avec la DGOS, en lien étroit avec son Président.

>> Consulter la page officielle de l'Observatoire

close