Vous êtes ici

Se former à l’analyse de la pénibilité pour élaborer des actions concrètes d'amélioration

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Visuel - cas d'entreprises

A propos

Référence
1327
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
Région
L’objectif du projet décrit ci-après consiste à aider les entreprises franciliennes du secteur de la Boulangerie et de la Pâtisserie à progresser dans la prise en charge de la prévention de la pénibilité. Il s’agit, par le biais d’actions de sensibilisation (au moyen d’un film vidéo, de fiches pratiques), d’amener les entreprises à identifier les situations de travail pouvant constituer des facteurs de pénibilité, les notions de seuil de pénibilité au travers d’illustrations concrètes, et à appréhender les possibilités d’actions correctives et préventives à mettre en œuvre 
au travers d’illustrations issues d’entreprises identifiées.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Cette action collective «Prévention de la pénibilité chez les artisans boulangers et pâtissiers d’Ile-de-France » a été organisée dans le cadre d’un partenariat de plusieurs institutions ayant comme objectif d’outiller les Boulangers-Pâtissiers en matière d’analyse des situations de travail et d’élaboration de solutions adaptées.

Les organisations professionnelles sont convaincues de la nécessité de sensibiliser les artisans sur les enjeux de santé au travail, de leur apporter en plus des outils susceptibles de les aider à se conformer à leur obligation. Il s’agit également de valoriser les bonnes pratiques afin d’encourager les initiatives.

Demande 

L’aboutissement de ce projet est le fruit d’un travail de collaboration pluridisciplinaire entre l’Aract, la CGAD (Organisation interprofessionnelle représentative des métiers de l’artisanat et du commerce alimentaire de proximité et de l’hôtellerie-restauration), la Chambre professionnelle des artisans boulangers-pâtissiers de Paris, Hauts-de-Seine, Seine St-Denis et Val-de-Marne, le Centre technique des métiers de la pâtisserie, et des médecins du travail, qui sont des partenaires incontournables de terrain.

Démarche 

L’action s’est basée sur des investigations auprès de 5 entreprises. Le cadre de l’action vise à situer :

• l’Aract comme appui aux entreprises du secteur en réponse au besoin d’investigations en milieu de travail. L’Aract a mis son expérience d’intervention au service du projet, en allant sur le terrain repérer des bonnes pratiques, recueillir des propos ou témoignages sur la pénibilité du travail.

Une place significative a été consacrée à la réalisation de photos, de recueil sur support vidéo les témoignages des acteurs d’entreprises.

La synthèse des travaux a mis en évidence des facteurs récurrents de pénibilité et des exemples d’actions d’améliorations mises en place (organisationnelles, collectives, individuelles), fruits de l’expérience des entreprises du secteur. Les suggestions et recommandations ne dispensant pas l’entreprise de procéder à une évaluation rigoureuse des risques encourus.



• La Chambre professionnelle des artisans boulangers-pâtissiers a aidé à cibler les entreprises disposant d’exemples de bonnes pratiques en matière de prévention des risques, et souhaitant les valoriser.

• La CGAD a piloté le projet et coordonné les informations.

• Les médecins du travail sont venus en appui à l’action d’analyse du travail.

• L’Aract a mené les investigations de terrain, rédigé un rapport de synthèse, identifié les bonnes pratiques à valoriser pour prévenir la pénibilité dans deux domaines prioritaires : les postures pénibles et les manutentions de charge. Elle a ensuite fait réaliser un film vidéo de sensibilisation dans une boulangerie-témoin et rédigé deux fiches pratiques de prévention à l’intention des artisans.

Bilan 

Le projet a abouti à :



- la réalisation d’une fiche pratique pour les deux métiers;

- la mise en ligne de la vidéo réalisée dans une boulangerie-pâtisserie;

- la mise en ligne sur le site aractidf des outils et d’un article associé;



La réussite de l’action s’évalue au travers de trois dimensions :



1)- La qualité de la réalisation : le message et les outils sont aisément appropriables par les entreprises.

2)- Le nombre d’entreprises sensibilisées : toutes celles employant ou non des salariés sont potentiellement concernées par cette action de sensibilisation, soit 5500 entreprises environ.


 3)- L’impact : comme toute action de sensibilisation, la mesure de l’impact est fragile car on peut difficilement l’isoler de son contexte. Elle porte sur le degré de prise de conscience des publics visés. Mais sans conteste, la vidéo a trouvé son public, elle a été visionnée plus de 1000 fois.

Méthodes et outils associés

1
2
3
Projet de conception ou de rénovation d'un abattoir

Porté par l’IDELE et accompagné par l'Aract Bretagne, le projet Bouv’innov a donné naissance à une méthode et des outils pour piloter un projet de

Prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) en viticulture

Pour aider les exploitations viticoles à prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) la MSA Gironde et l’Aract Nouvelle-Aquitaine me

Comment concevoir la boulangerie de demain ? Comment prévenir les risques professionnels ?

Formations

Cette formation permet d’acquérir les bases méthodologiques dans le but d'analyser les données...