Vous êtes ici

Revoir les principes d’organisation des plannings des aides-soignantes

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
651
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
Région
Cette association propose plusieurs services pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées dans un canton : des soins infirmiers, de l’aide à la personne pour les tâches quotidiennes, du portage de repas, de la téléassistance.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

La demande concerne le service de soins infirmiers qui comprend 12 aides soignantes et une infirmière coordinatrice.

Demande 

Le passage de l’agrément de 50 à 54 places nécessite la création d’une tournée supplémentaire. Selon la direction, ce projet est perçu par les aides soignantes comme une opportunité d’augmenter leur temps de travail mais aussi avec crainte de remise en cause du cycle de travail de 10 semaines dont une non travaillée depuis l’accord sur l’aménagement et la réduction du temps de travail. Les représentantes du personnel pointent par ailleurs la nécessité de revoir les transmissions.

Démarche 

L’accompagnement a consisté à animer un groupe de travail composé de l’infirmière coordinatrice et de 4 aides soignantes pour présenter des propositions d’évolutions sur ces 2 sujets à la direction et aux délégués du personnel. Les échanges lors de 3 réunions se sont appuyés sur les informations obtenues par l’examen des plannings existants et par l’accompagnement d’une tournée.

Le groupe de travail a retenu les points de vigilance suivants sur l’organisation actuelle du travail :

Concernant l’organisation du cycle de travail, il existe une superposition (millefeuille?) d’unités de décompte du temps de travail : la période de 10 semaines (semaine de RTT), le mois (durée contractuelle), la journée (pour le calcul du paiement des heures complémentaires).Cette superposition rend très compliquée l’organisation des plannings. L’infirmière coordinatrice doit y consacrer un temps conséquent. Cela se fait au détriment d’activités de suivi des bénéficiaires qui pourraient améliorer la qualité de service et faciliter le travail des aides soignantes. Elle est également source d’une forte irrégularité de la durée travaillée d’une semaine sur l’autre pour les aides soignantes. Le temps étant compté mensuellement, il peut y avoir des semaines chargées pour compenser une semaine de RTT et se rapprocher ainsi e la durée contractuelle.

Concernant l’organisation des transmissions, le temps prévu est régulièrement dépassé. C’est lié à la file d’attente qui se crée par la concentration des retours des tournées du matin. Or, les dépassements sont systématiquement décomptés et payés en heures complémentaires alors même que la durée réelle travaillée est en deçà de la durée contractuelle mensuelle. La mise en place d’une pointeuse à eu pour effet de crisper les relations entre l’infirmière coordinatrice et les aides soignantes. L’une considérant qu’il y a parfois des arrivées tardives de tournées et des temps de transmission trop longs, les autres considérant perdre du temps à attendre et ne pas en en avoir assez pour obtenir les informations utiles.

Le groupe de travail propose une nouvelle organisation de planning sur les bases de 3 pistes d’évolution :

1 - Profiter de l’augmentation prochaine de l’activité pour évoluer vers 2 types de durées contractuelles:

2 - Mettre en cohérence la période d’organisation du temps de travail avec période de décompte du temps de travail.

3 - Revoir les durées des temps de transmissions et de coordination pour éviter les heures complémentaires aux transmissions

Bilan 

A l’issue de la restitution de cette analyse à la direction et aux délégués du personnel , une nouvelle mission a été confié au groupe de travail à savoir simuler une nouvelle organisation de planning sur les bases de 3 pistes d’évolution :

Le groupe de travail s’est réuni à 4 reprises (2 heures tous les 15 jours). Il a d’abord travaillé à spécifier des modalités d’élaboration des plannings à partir des enseignements et des orientations du diagnostic validé en restitution. Puis il a simulé 3 plannings types à partir de ces modalités pour les proposer à la direction.

La direction a décidé d’en retenir un et l’expérimenter à partir de Novembre 2009.

Un premier temps de bilan est prévu en Février. Il s’attachera à évaluer les répercussions sur la qualité du service auprès des bénéficiaires, les conditions de travail des aides soignantes, et la maîtrise des coûts.

Méthodes et outils associés

1
2
3
gamme travail & réalités

Depuis plusieurs années, nous développons une gamme de jeux pédagogiques, intitulée "Travail & Réalités".

outils travail

Le réseau Anact-Aract propose différents outils et services destinés à ceux qui s'engagent dans des projets d'amélioration des conditions de travai

Publiées dans un supplément au n°345 de la revue Travail et changement, ces 12 propositions sont autant de voies d’amélioration du fonctionnement d

close