Vous êtes ici

Revaloriser l'encadrement intermédiaire par la gestion des compétences

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
580
Catégorie
Secteur d'activité
Effectif
Code APE
Région
Transformer les agents de maîtrise « super techniciens » en « managers de petites unités ». Tel est l'enjeu de la démarche de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) menée par cette industrie agroalimentaire.

Ajouter à ma liste de lecture

Qui ? 

Cette entreprise de l'agro alimentaire connaît deux périodes d’activité : la campagne de production avec appel à des saisonniers durant laquelle les agents de maîtrise (AM) jouent le rôle de chefs de secteur encadrant successivement deux équipes d’opérateurs ; et l’intercampagne assurée par les 140 permanents, chaque AM de process encadrant une équipe.

Quel était le problème à régler ?  

Depuis un an, l’entreprise réfléchit sur la revalorisation de ses 35 AM, suite à une revendication de la part des délégués syndicaux. Au regard de sa nouvelle stratégie industrielle, la direction souhaite s’appuyer sur eux qui, de « super techniciens », devront devenir des « managers de petites unités » intégrant ainsi la gestion budgétaire de l’activité et des hommes. Au-delà, il s’agit de s'inscrire dans une démarche de type Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).

Avec quels effets ?  

Cette démarche a fourni l’occasion aux différents acteurs d’échanger sur le fonctionnement de l’entreprise. Elle a permis à la direction d'intégrer dans sa stratégie le volet gestion des ressources humaines au même titre qu'une politique commerciale ou de production.

close