Vous êtes ici

Retour d’expérience : 3 structures appliquent la méthode de simulation des situations de travail

Visuel illustrant l'article sur les 3 cas via la simulation des situations de travail

La démarche de simulation du travail permet aux salariés de se projeter dans des situations de travail futures pour mieux concevoir les espaces, l'équipement et l'organisation du travail. Il s'agit de mettre le travail au cœur de la conception du projet afin de tester les scénarios de fonctionnement, de les enrichir et de s’accorder collectivement sur de nouvelles façons de s’organiser. Zoom sur 3 expériences.

Associer les équipes pour construire un nouvel hôpital

Cet hôpital psychiatrique mène un projet de construction d’un nouvel établissement pour permettre aux patients de se rapprocher de leur lieu de vie et de leur famille, tout en améliorant la qualité des soins et les conditions de travail de professionnels de santé rattachés à des sites distincts qui y seront réunis. Suite aux observations et entretiens, le travail, mené au cours d'ateliers associant des équipes soignantes pluridisciplinaires, s'est concentré sur la conception de certains lieux stratégiques (bureaux infirmiers, salles de soins…) pour traiter de situations-clés (patient en crise, transmission inter-équipe, gestion des sites de violence…).

La mise en discussion des plans du nouvel hôpital a abouti à des propositions de transformation spatiale (prise en compte des déplacements notamment), fonctionnelle et organisationnelle. Le recours à des équipements modulables, des outils numériques ainsi que du matériel de surveillance des patients en salle de soins a, par exemple, été retenu. Les ateliers de simulation de situation de travail avec des professionnels de chaque secteur ont guidé les décisions des instances de pilotage et de dialogue social avec l'objectif de de faire des choix qui répondent à la fois aux besoins de sécurisation, d’accessibilité des patients et aux exigences de fonctionnalité pour les soignants. L’aménagement effectif a pu être réalisé 4 mois plus tard.

Co-concevoir une structure de soins dans un centre pénitentiaire

Construire une unité d’hospitalisation en milieu carcéral : tel était le projet de cet établissement de santé et de ce centre pénitentiaire. L’enjeu était triple : concilier la qualité des soins administrées aux patients, assurer l’encadrement des détenus et garantir les conditions de travail du personnel. Pour cela, la réflexion s’est focalisée particulièrement sur l’aménagement des espaces de repos, de stockage et du réfectoire - en prenant en compte l’organisation du travail et la coordination qui en découlent. Le bâtiment étant déjà sorti de terre, les équipes de soins et pénitentiaires associées à un architecte et deux ergonomes ont pu simuler sur site des situations de travail clés (organisation des repas des patients ,maîtrise d’une agitation, alerte incendie…). L’objectif : anticiper les évolutions du travail du soignant, repérer les contraintes de sécurité et prendre en compte les enjeux de chaque discipline. Ces sessions de travail conjointes, réalisées à taille réelle au sein des futurs locaux, ont permis de structurer les recommandations en matière d’aménagement et d’organisation du travail.

Penser les espaces et l'organisation en intégrant le télétravail 

Cette entreprise spécialisée dans les ressources humaines a souhaité repenser les espaces ainsi que ces modalités de travail compte tenu du déploiement du télétravail. Pour cela, des groupes de salariés et de manageurs représentatifs de l’ensemble des unités du service ont été constitués pour identifier les pratiques de travail et collecter les attentes. Une table interactive numérique a permis de reproduire des espaces et de tester les situations de travail, en associant des acteurs de la médecine de prévention. Cet exercice a permis à chacun de jouer son propre rôle à travers un avatar et de projeter ses activités et déplacements dans les nouveaux espaces... Des situations de travail significatives ont fait l’objet d’un focus particulier. A l’issue de ses séances, 13 grands principes et repères ont pu être stabilisés pour repenser les espaces de travail, les façons de travailler et l’organisation du travail.

Associer l’ensemble des acteurs concernés le plus tôt possible dans le projet de transformation via des temps d’échanges, avec la possibilité de se projeter concrètement – au moyen de plan, jeu de rôle sur site ou table interactive - sur un mode d’organisation futur permet de mieux apprécier les problèmes et les ressources et d’adapter la situation d’arrivée.

Aller plus loin

close