Vous êtes ici

Rétablir une capacité de dialogue

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
034
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
La présidente d’une association fait appel à l’ARACT Pays-de-la-Loire pour dépasser les fortes tensions qui caractérisent les relations entre salariés et administrateurs. Celle-ci propose aux uns et aux autres de travailler à restaurer une capacité collective d’écoute et de confrontation constructive. C’est à cette condition que tous pourront ensuite bâtir les fondements d’un nouveau mode de fonctionnement et travailler, par eux-mêmes, à la résolution des problèmes qui les opposent.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Les relations sociales entre les administrateurs de cette association socioculturelle et les quelque 20 salariés qu’elle emploie se sont considérablement dégradées ces dernières années. Les premiers se sont attachés à affirmer la place des adhérents dans la vie de l’association, mais les seconds ne parviennent plus à trouver la leur. Début 2001, un courrier signé par pratiquement l’ensemble des salariés dénonce " des méthodes de gestion du personnel employées par des administrateurs ". De son côté, le médecin du travail a établi 5 déclarations de maladies à caractère professionnel, en lien avec la souffrance mentale des personnes concernées.

Demande 

C’est dans ce contexte de fortes tensions internes qu’en avril 2001, la présidente de l’association prend contact avec l’ARACT Pays-de-la-Loire, sur recommandation de l’inspecteur du travail et du médecin du travail. Elle souhaite un appui extérieur pour surmonter ce conflit du travail. La perspective de recourir à un " médiateur " fait l’objet d’un consensus entre les membres du bureau de l’association et les représentants du personnel. Pour l’ARACT, c’est là une condition indispensable pour intervenir.

Démarche 

C’est dans ce contexte de fortes tensions internes qu’en avril 2001, la présidente de l’association prend contact avec l’ARACT Pays-de-la-Loire, sur recommandation de l’inspecteur du travail et du médecin du travail. Elle souhaite un appui extérieur pour surmonter ce conflit du travail. La perspective de recourir à un " médiateur " fait l’objet d’un consensus entre les membres du bureau de l’association et les représentants du personnel. Pour l’ARACT, c’est là une condition indispensable pour intervenir.

Bilan 

Dans une situation initiale de forte tension, voire " d’incommunicabilité ", la démarche a consisté à cheminer, avec les acteurs concernés, vers la reconnaissance commune d’un préalable indispensable au " débat de fond " : chacun doit parvenir à reconstruire sa capacité à " entendre " des points de vue différents du sien sans pour autant perdre de vue ses objectifs et ses enjeux propres.

En d’autres termes, le rôle de l’intervenant porte ici essentiellement sur la " forme " de la relation. Il aide à la conduite du travail collectif, à la qualité du fonctionnement relationnel. Il a un rôle de facilitateur, aidant les personnes de l’entreprise à produire, par elles-mêmes et ensemble, leur diagnostic, leurs recommandations, leur plan d’action.

Méthodes et outils associés

1
2
3
outils travail

Le réseau Anact-Aract propose différents outils et services destinés à ceux qui s'engagent dans des projets d'amélioration des conditions de travai

Publiées dans un supplément au n°345 de la revue Travail et changement, ces 12 propositions sont autant de voies d’amélioration du fonctionnement d

Perçue comme un modèle d’efficience, de rationalisation et de rentabilité, la méthode lean est adoptée par l'industrie mais aussi par le secteur te