Vous êtes ici

Articles de la Revue des conditions de travail

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Quels besoins de formalisation aux débuts d'un Fab Lab

À partir de données issues d’une intervention ergonomique au sein d’un Fab Lab récent, il s’agit, d’une part, de comprendre comment et pourquoi un fonctionnement relevant principalement de l’informel - du fait d’une forme d’organisation inédite et novatrice - a évolué vers une formalisation raisonnée, choisie et partielle, et d’autre part, de souligner les apports de l’accompagnement par un ergonome dans cette première phase de la vie de l’entreprise.

Quelle démocratie possible après les restructurations

Dans le contexte actuel de restructurations de l’économie française, les Sociétés Coopératives et Participatives suscitent un intérêt croissant parmi de nombreux analystes, gestionnaires en tête. Caractérisé par des dimensions égalitaires et démocratiques, ce modèle d’entreprise est souvent présenté comme une alternative crédible. En dépit de certaines limites, les SCOP tirent leur résilience et leur performance des dimensions sociales de leur organisation coopérative.

Penser le travail pour penser l'entreprise

À l’occasion d’une recension récente (Parlier, 2017), nous faisions valoir, en reprenant des propos de Dominique Lhuillier, que l’analyse de l’activité de travail devait « s’étendre aux différents niveaux de l’organisation et entre ces niveaux, ce qui suppose d’intégrer à la démarche une perspective globale impliquant les différents métiers et positionnements hiérarchiques contribuant au travail d’organisation » (Lhuillier, 2016).

Négocier l'organisation du travail

Que signifie l’expression négocier l’organisation du travail ? Cet article est une tentative de conceptualisation. Il propose de définir ce type de régulation conjointe comme la recherche, sous tension, et d’un type désiré d’organisation, compte tenu des projets et des circonstances, et des règles de fonctionnement de cette organisation désirée, dans un contexte de contraintes ou d’opportunités. Et comment, concrètement, négocier cette organisation du travail ? Le présent article tente de répondre à la première question.

Les nombres au travail

À partir de l’analyse de trois objets différenciés – la mesure de la performance à Pôle Emploi, des inégalités sexuées et de la santé au travail en entreprise – cet article explore la dynamique et la spécificité de la quantification dans les organisations. Il montre notamment comment la traduction de la réalité dans des données numériques produit des effets de cadrage de la situation qui ne sont pas sans conséquence sur la distribution des pouvoirs entre les acteurs sociaux.

Les dynamiques du travail

Depuis les années 80 au moins, le travail est sommé de se transformer et de s’adapter face à un environnement qualifié d’incertain et de menaçant. Cette adaptation à laquelle il ne semble pas possible de se soustraire est présumée valoriser l’autonomie et l’implication des travailleurs. La notion « d’implication contrainte » est parfois proposée pour rendre compte de cette évolution un peu paradoxale1.

Les CHSCT et le droit à l'expertise

Le droit d’expertise des CHSCT a été remis en question et ses conditions de mise en oeuvre durcies au moment-même où il semblait relativement installé, au terme d’une utilisation croissante. Son utilité a été contestée et discutée, et pas seulement du côté de l’acteur patronal. Or l’activité concrète des CHSCT reste méconnue, en particulier au plan des conditions d’activation de ce droit et des modalités d’appropriation des expertises par les représentants du personnel.

▶︎ Retour au sommaire du septième numéro

La place du travail dans l'activité syndicale

Le constat de la difficulté à rendre les salariés acteurs dans la démarche syndicale en France est aujourd’hui largement partagé notamment au sein de disciplines telle que l’ergonomie. Les militants syndicaux font le lien entre cette situation et ce qu’ils décrivent comme un phénomène d’éloignement des organisations syndicales vis-à-vis du travail et des travailleurs. Dans le pire des cas, cette distance risquerait de confiner l’expression syndicale à des revendications de politiques générales focalisées sur les stratégies des directions.

L'expérimentation un nouveau mode d'action du réseau Anact-Aract

Le recours à l’expérimentation dans le domaine social vise à explorer de nouvelles pistes et marges de manoeuvre quand il est estimé que ce qui se fait n’est pas suffisant ou peu satisfaisant. En matière d’amélioration des conditions de travail, dans les comparaisons européennes, la France n’est pas toujours aussi bien classée qu’elle devrait l’être (Nicot, 2017).

L'entreprise est une dimension à part entière de la société

Économiste, docteur en gestion, spécialiste de la gouvernance des entreprises, Pierre-Yves Gomez a fait toute sa carrière à l’Ecole de Management de Lyon (EM Lyon Business School), où il mène des recherches sur l’entreprise, la place de celle-ci dans la société et l’évolution du travail. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles, dont Le travail invisible (2013) qui traite de l’occultation du travail dans les sociétés contemporaines.

▶︎ Retour au sommaire du septième numéro

Pages