Vous êtes ici

Repenser les pratiques et l’organisation de son entreprise : un projet à mener avec méthode.

Cas entreprise

A propos

Référence
1366
Catégorie
Secteur d'activité
Effectif
Code APE
Repenser les pratiques professionnelles et l’organisation en cohérence avec le projet de l’établissement, tel est le thème de cette action collective qui mobilisé des établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes. La diversité et la complémentarité des organismes animateurs ont permis une appropriation de l’outil MESOCAP adaptée à la spécificité de chaque structure participante. À l’issue de ce dispositif, les différents acteurs doivent être en mesure de questionner leurs pratiques de façon concertée, de débattre des points de vue du travail et de construire collectivement des axes de progrès. Un exemple d’une dynamique partenariale réussie.

Ajouter à ma liste de lecture

Qui ? 

De nombreux Établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD) sollicitent au niveau régional les préventeurs et l’Aract pour un accompagnement sur des problématiques conditions de travail : absentéisme, TMS, RPS, difficulté de recrutement… En effet, l’activité très encadrée, l’aggravation de l’état de santé des bénéficiaires, l’apparition de nouvelles pathologies, les exigences croissantes des usagers et des familles, sont autant d’éléments qui impactent aujourd’hui ces établissements.

Quel était le problème à régler ?  

Tous ces EHPAD s’interrogent sur la qualité de service et la performance ainsi que les effets des nouveaux contextes sur les conditions de travail : comment favoriser, à la fois, un lieu de vie et de bientraitance pour les résidents mais aussi un lieu de travail capacitant pour les salariés ?

Pour répondre à cette demande, la CARSAT, l’Aract et les services de santé au travail inter-entreprises ont souhaité créer un démarche outillée (Mesocap) permettant à chaque structure de se questionner sur ses pratiques, sur son organisation en cohérence avec le projet d’établissement afin d’élaborer une vraie démarche de prévention de façon concertée.

Qu’ont-ils fait ?  

Grâce à la capitalisation des différentes interventions des trois partenaires et leurs approches pluridisciplinaires, une démarche globale de prévention avec une approche méthodologique de projet a été construite. La démarche comporte deux étapes :



• Un temps d’analyse : l’appréciation de la situation actuelle se construit avec un auto-diagnostic concerté basé sur un questionnaire autour de 7 dimensions (process, prise en compte de la charge de travail et des aléas, reconnaissance-management-relation de travail, santé et sécurité, sens du travail-prise en compte des valeurs – attentes , GRH et contexte). Les résultats de ce travail se concrétisent sous forme d’un radar généré par Excel qui fournit aux acteurs de l’entreprise des données d’aide à la compréhension des situations de travail, et au repérage des sources de risques et de dysfonctionnements de l’organisation.



• Un temps de décision : la construction des solutions et des leviers pour améliorer les conditions de travail se réalise de façon concertée avec les acteurs de l’entreprise appuyés par des fiches repères élaborées de façon conjointe par les trois partenaires.



• Un temps de mise en œuvre de la démarche : pour ce faire, les préventeurs et l’Aract ont testé l’accompagnement collectif avec trois EHPAD alternant des phases inter-établissements et des phases individuelles au sein de chaque structure.



Les participants aux temps de travail collectifs sont des binômes (direction/salarié) de chaque EHPAD. Il leur a été transmis la méthodologie de mise en œuvre. L’utilisation de l’auto-diagnostic en interne puis des temps d’échanges inter-établissements a été animée de façon à leur permettre de se nourrir mutuellement ; ce sont des vrais espaces de professionnalisation.



Armé pour les phases individuelles, chaque établissement a constitué un groupe de travail en interne avec des membres de la direction, des représentants de chaque métier et/ou des représentants du personnel avec comme mission de remplir le questionnaire de manière collective. Les résultats obtenus grâce à l’outil facilitent le repérage des forces et axes de progrès propres à l’établissement, le débat sur les priorités d’actions et la construction des solutions concertées, guidés en cela par les fiches repères qui leur ont été transmises. Ce temps de travail a permis de comparer et débattre des points de vue du travail, devenant un vrai espace de discussion et de régulation des problématiques liées au travail.



Pour chaque EHPAD, les participants ont trouvé la démarche facilitatrice dans la verbalisation et la construction d’une démarche globale de prévention et une vraie aide à la décision concertée.

Ces espaces ont renforcé les liens entre collègues des différents métiers en faisant prendre conscience des contraintes et de l’interdépendance de chacun pour l’intérêt et le bien-être du résident.

Pour quels effets ?  

MESOCAP permet le questionnement des pratiques de façon concertée, de débattre des points de vue du travail et de construire de façon collective des axes de progrès.

Lors des temps collectifs inter établissements, les EHPAD ont pu également donner leur avis, leurs propositions dans l’adaptation de l’outil, ils ont été de véritables entreprises partenaires dans la construction de la démarche outillée.



Le partenariat des préventeurs et de l’Aract permet également de proposer un accompagnement pluridisciplinaire et de maximiser les synergies dans l’appui aux établissements dans l’accompagnement de démarche de prévention des risques. Il est prévu en 2016 de déployer et de rendre cette démarche outillée disponible à tous les EHPAD de la région.

Mots clés 

Méthodes et outils associés

1
2
3
gamme travail & réalités

Le réseau Anact-Aract commercialise une gamme de jeux pédagogiques intitulée "Travail & Réalités".

outils travail

Le réseau Anact-Aract propose différents outils et services destinés à ceux qui s'engagent dans des projets d'amélioration des conditions de travai

Publiées dans un supplément au n°345 de la revue Travail et changement, ces 12 propositions sont autant de voies d’amélioration du fonctionnement d

close