Vous êtes ici

QVT, dialogue social, numérique : 3 bons réflexes pour 2019

Découvrez trois bonnes pratiques à mettre en œuvre pour accompagner les transformations des entreprises cette année.

QVT, dialogue social, numérique : 3 bons réflexes pour 2019

Qualité de vie au travail (QVT) : faire de la place à l’expérimentation !  

Les démarches QVT en entreprise démarrent généralement par une phase de cadrage et d’état des lieux. Ces étapes sont utiles pour structurer la dynamique, partager les constats et identifier les mesures à prendre. Mais elles débouchent trop souvent sur des listes d’actions peu intégrées aux priorités de l’entreprise. 

L’Anact et son réseau invitent les entreprises à prendre en compte les mesures déjà existantes et les projets à venir lors de l'élaboration des plans d’action  : quelles mesures produisent déjà de la QVT ? Sont-elles efficaces, suffisantes ? Par quoi pourraient-elles être complétées ? Quels projets se profilent qui permettront d'expérimenter de nouvelles organisations du travail dans une unité, un service, un département ? L’Agence incite en effet à passer rapidement à l’action, ou plus exactement à passer à l’expérimentation. Objectif ? Tester et ajuster de nouvelles façons de travailler et en évaluer les effets avec les salariés concernés.

Pour aller plus loin, découvrez le jeu « Les essentiels QVT » et l'outil de pilotage dynamique de la qualité de vie au travail (QVT).  

Dialogue social : enrichir les négociations

Ces dernières années, les négociations collectives en entreprise ont souvent été conduites de façon cloisonnée  : les questions de santé au travail d’un côté, les questions d’organisation ou les projets de changement de l’autre. Les ordonnances Travail de 2017 visent à modifier cette donne en instaurant des instances de représentation du personnel unifiées.

Leur mise en œuvre pose cependant des défis aux entreprises : comment faire du lien entre les sujets de négociation ? Comment répartir des représentants – moins nombreux – tout en conservant des relations de proximité avec les salariés ? Comment conserver les compétences santé, sécurité au travail ? Suivre des formations communes pour la direction et les IRP sur la mise en place des nouvelles instances, faire vivre des espaces de discussion sur le travail en lien avec les espaces de dialogue social, mener des projets de changements associant les salariés et leurs représentants sont quelques pratiques qui contribuent à enrichir les négociations. 

Dès janvier 2019, le réseau Anact-Aract proposera des ressources pour préparer la mise en place du CSE et faciliter des négociations décloisonnées, conditions d’une démarche en faveur de l’amélioration des conditions de travail.

Transformations numériques : reprendre la main !

Les transformations numériques des entreprises sont souvent considérées comme des projets techniques, dont la conduite doit être confiée aux seuls experts. Quand une entreprise digitalise sa production ou sa relation client, elle modifie pourtant à la fois les tempos, les coordinations, la relation managériale... et conduit de fait un changement organisationnel et humain. Faire de la transformation numérique un objet de dialogue aux différents niveaux de l'entreprise est une étape nécessaire pour s'approprier le processus et l'adapter aux différents enjeux de l'entreprise. 

Pour aller plus loin lire l'article "Transformation numérique  et travail : reprendre la main  !"