Vous êtes ici

Quand les problèmes de manutention réinterrogent l’organisation du travail

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
372
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
L'expérience de cette entreprise de l'industrie agroalimentaire met le focus sur la pénibilité du travail aux postes de manutentions. La démarche a permis de reprendre de manière plus globale la question de l'agence des locaux. Objectif : réduire, au moins en partie, la pénibilité ressentie.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Filiale d’un groupe agro-alimentaire, cette entreprise fabrique des spécialités céréalières et emploie 250 salariés.

Demande 

Un groupe de travail a été constitué avec des salariés de l’unité Préparation Matières. Après avoir identifié des situations de travail pour lesquelles ils rencontrent des difficultés, des observations ont été réalisées, afin de constituer un matériau pour la discussion au sein du groupe. Dans une seconde étape, il s'agissait de réfléchir aux évolutions souhaitables de la situation pour réduire les facteurs de risque. Le groupe a proposé des éléments d’un cahier des charges au CHSCT, puis construit des scénarios de transformation avec le service technique.

Démarche 

Le poste de préparation matières cristallisait différents enjeux qui n’avaient pas trouvé de résolution satisfaisante :

Un enjeu de transformation technique :

Le problème de l’aspiration des poussières dans le local de préparation, plusieurs fois mentionné par le médecin du travail, ne trouvait pas de solution satisfaisante dans la configuration actuelle des locaux.

Un enjeu d’arbitrage entre productivité et santé : verser, un problème de poids ou de cadence ?

La question de la pénibilité avait été abordée précédemment par une tentative d’objectivation de la charge manutentionnée par les opérateurs. Mais la discussion avait alors achoppé : les uns mettant en avant la diminution du poids unitaire des sacs et de la quantité manutentionnée globalement, les autres opposant que les cadences avaient augmenté.

Cette conjonction d’impasses dans la manière de poser le problème a incité à reprendre le problème autrement, sous l’angle du travail.

Pourquoi les aides à la manutention ne sont-elles pas utilisées ?

Les lève-sacs sont peu utilisés car inadaptés aux conditions réelles de réalisation du travail : ils ne peuvent pas être manipulés dans toutes les dimensions, ce qui exclut leur usage dans un certain nombre de cas, certains sacs ne peuvent pas être soulevés efficacement du fait d’une répartition inégale de la charge à l’intérieur, le temps nécessaire à leur utilisation correcte n’est pas toujours compatible avec la cadence. De plus, le système d’aspiration par ventouses n’est pas toujours fiable, ce qui crée un risque de chute du sac.

Les coopérations construisent la santé … sous certaines conditions
Il existe deux modes d’organisation du travail au sein des équipes. La question était posée de savoir si l’un des deux modes est plus favorable que l’autre à la préservation de la santé des opérateurs et sous quelles conditions. L’analyse ergonomique a mis en évidence que, dans chacun des deux modes d’organisation, il existe des coopérations informelles, des entraides qui facilitent la réalisation de la tâche et contribuent pour partie à limiter la pénibilité sur les postes les plus lourds.

Pour autant, la nouvelle organisation a fragilisé les repères de travail construits antérieurement.

Dans l’ancienne organisation, chaque opérateur est responsable d’une ligne. La diversité des tâches autorise une régulation de l’effort par les opérateurs au cours de la journée. La rotation sur les lignes permet de tenir compte des différences de charge des différentes lignes et de construire un équilibre acceptable pour chacun.



Pour tenir compte de la diversification des recettes et la polyvalence croissante des lignes de fabrication, un nouveau mode de rotation a été mis en place, l’alternance portant sur les tâches et non plus sur les lignes. Dans cette organisation par tâches, la régulation des efforts se fait sur un rythme hebdomadaire et non plus au cours d’un même poste, ce qui peut rendre plus difficile la récupération instantanée. Si les exigences cognitives relatives à la nature de la tâche semblent moindres, la nouvelle organisation implique de fortes exigences de planification, chaque opérateur devant alimenter les trois lignes.

Bilan 

Plusieurs pistes ont été validées par le CHSCT puis travaillées par les services techniques comme, par exemple, la possibilité de passer en conteneurs certaines matières premières les plus utilisées, des changements de recettes permettant d’optimiser les capacités des contenants intermédiaires tout en limitant le nombre de mélanges à préparer. Ces premières transformations ont débouché sur une réflexion globale de réorganisation de l’unité. Dès lors, les éléments d’analyse et de cahier des charges ont alimenté une équipe chargée de construire un projet de réimplantation, visant à la fois à optimiser les flux et à réduire la pénibilité du travail. C’est en adoptant cette perspective que le problème de l’empoussièrement du local de préparation a trouvé une solution. Le problème de manutention a permis de reprendre de manière plus globale la question des locaux dans une perspective qui devrait réduire, au moins en partie, la pénibilité ressentie.

Méthodes et outils associés

1
2
3
Ressources Prévention du sexisme au travail

Repères pour évaluer les risques, outils de sensibilisation, pistes d'action en matière d'organisation du travail...

Comment analyser le travail avec la méthode des « situations-problème »

La méthode « situation-problème » permet aux équipes de travail de mieux comprendre, résoudre et prévenir les situations de tensions, de difficulté

Le kit gratuit "L'usure professionnelle. Comment agir pour l'éviter"

Ce kit gratuit détaille les 4 étapes pour prévenir l'usure professionnelle et propose les outils nécessaires à leur mise en œuvre.

Se former

Cette formation permet d’acquérir les bases méthodologiques dans le but d'analyser les données...

Cette formation permet d’acquérir en pratique une nouvelle technique d’animation ludo-...

close