Vous êtes ici

Prévenir les risques dans un lycée professionnel

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
336
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
Région
L’ARACT Lorraine est interpelée par la direction de l’établissement pour l’aider dans la mise en œuvre de l’évaluation des risques professionnels. Elle souhaite que cette démarche soit l’occasion de dynamiser la prévention dans l’établissement.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

L’établissement public, implanté dans un centre ville, est financé par la Région, l’Etat et des fonds propres. Il a pour mission l’enseignement professionnel de lycéens, dans différents domaines allant de la 3ème à des formations complémentaires post-bac. Ces domaines sont variés : carrières sanitaires et sociales (3ème) ; poissonnerie, vente action marchande, mode, sanitaire et social (BEP) ; hôtellerie, restauration (CAP) ; vocations sociales, commerce, artisanat métier d’art (BAC).

Il compte 120 salariés, dont 80 professeurs, 20 personnels TOS et 20 personnels dans les services administratifs et de direction. Les salariés relèvent de la Fonction Publique, dont quelques-uns sont contractuels.

Demande 

Les textes européens ont conduit la France à réaliser des évolutions réglementaires visant à préciser les responsabilités et les obligations des employeurs pour évaluer et prévenir tous les risques professionnels, pour toutes les formes d’entreprises, qu’elles que soient leur taille et leur statut juridique. L’évaluation exhaustive des risques, transcrite dans un Document Unique, est décrite comme l’une des étapes de la politique de prévention de l’employeur. La Fonction Publique n’échappe pas à cette obligation.

Sous l’impulsion du Rectorat, le Lycée d’Enseignement Professionnel engage cette démarche d’évaluation. Pour cela, le Proviseur et son équipe s’interrogent sur la méthode à suivre. Des exemples de résultats d’évaluation, empruntés aux secteurs industriels, ne semblent pas adaptés ; ni à la nature des risques, ni à la culture de l’établissement. Dans cette situation, ils font appel à l’Aract Lorraine pour structurer une démarche adaptée au contexte du lycée. Deux intervenants accompagneront le lycée jusqu’à l’achèvement d’une première évaluation des risques

Bilan 

La transcription de l’évaluation des risques dans un Document Unique était un objectif opérationnel du chef d’établissement, centré sur un processus concret d’identification et de description des risques rencontrés dans le cadre des activités professionnelles des salariés. Au delà de l’obligation légale, l’évaluation structure la prévention : elle aide à définir des priorités, elle facilite la compréhension des expositions et dispose ainsi le chef d’établissement à programmer des mesures adaptées aux activités variées des salariés.


La constitution d’un groupe rassemblant les principales compétences et responsabilités est un point d’appui méthodologique structurant pour l’évaluation des risques. Mais, au-delà de cet objectif, la verbalisation des difficultés rencontrées dans et en lien avec le travail, la description par des salariés de situations, identifiées par eux comme potentiellement pathogènes, l’écriture collective de ce qui peut atteindre la santé, est un processus qui donne un autre statut aux « risques du métier ». Notamment, la clarification du statut des élèves et des tiers dans l’exposition à des risques pour les professionnels (violences, contamination, etc.) donne de nouvelles perspectives de prévention.


L’écriture des risques transforme une question individuelle en une question collective, qui appelle à ce que le lycée la prenne à sa charge. Nommer les risques, c’est commencer à les prévenir, y compris pour le chef d’établissement qui y voit l’opportunité de doter le lycée de moyens mieux adaptés pour négocier auprès de ses tutelles.

Méthodes et outils associés

1
2
3
outils travail

Le réseau Anact-Aract propose différents outils et services destinés à ceux qui s'engagent dans des projets d'amélioration des conditions de travai

Publiées dans un supplément au n°345 de la revue Travail et changement, ces 12 propositions sont autant de voies d’amélioration du fonctionnement d

Perçue comme un modèle d’efficience, de rationalisation et de rentabilité, la méthode lean est adoptée par l'industrie mais aussi par le secteur te

Formations

Cette formation permet d’acquérir les bases méthodologiques dans le but d'analyser les données...