Vous êtes ici

Prévenir le stress au travail et les risques psychosociaux

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Le travail évolue, les organisations se transforment rapidement… les risques professionnels aussi. Depuis une vingtaine d’années, le stress  et les risques psychosociaux sont progressivement apparus comme des sujets majeurs de la vie au travail.

Pour l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail de Bilbao, le stress "survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes imposées par son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face".
L’expression, plus large, de "risques psychosociaux" renvoie à des contextes de travail et de risques plus variés : surcharge de travail, contraintes excessives de temps mais aussi perte de repères, difficulté à trouver du sens au travail, conflit de valeurs. Elle rappelle surtout que la santé psychique n’est pas seulement une dynamique individuelle, mais qu’elle se construit dans la relation aux autres : par la reconnaissance, la possibilité d’échanges et de coopération dans le travail, avec le soutien des collègues et de la hiérarchie.

Les risques psychosociaux font en France l’objet d’une mobilisation forte de l’Etat, des partenaires sociaux et des entreprises :

Le réseau Anact, accompagne chaque année plus d’une centaine d’entreprises, de tailles et de secteurs variés dans la prévention des risques psychosociaux. Il propose une démarche participative, centrée sur le diagnostic des conditions de réalisation du travail à partir de l’analyse des "tensions" et des "régulations". Elle s’appuie sur un dialogue de qualité, essentiel sur sujet, entre tous les acteurs de l’entreprise (direction, encadrement, CHSCT, salariés…) et ceux en appui (services de santé au travail notamment), pour élaborer des pistes d’actions durables. Sur ce sujet reconnu comme complexe, qu’il vaut mieux traiter "à froid", des solutions existent et beaucoup d’entreprises sont déjà en route