Vous êtes ici

Plus du tiers des seniors ont été exposés à une pénibilité physique

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

35% des personnes de 50 à 59 ans déclarent avoir été exposées pendant quinze ans ou plus à l’une au moins des quatre grandes situations de pénibilités physiques. 40% d’entre elles déclarent même avoir cumulé au moins deux de ces pénibilités. Les seniors qui ont été exposés à des pénibilités sont moins souvent en bonne santé.

A partir de l’enquête Santé et itinéraire professionnel de 2007 (SIP 2007), qui poursuivait l’objectif de mieux connaître les interactions entre emploi, conditions de travail et santé, la DARES a réalisé en 2011 un travail d’analyse complémentaire sur l'emploi et l’état de santé des seniors.

Parmi les personnes de 50 à 59 ans ayant connu au moins dix ans d’emploi, 35 % déclarent avoir été exposées pendant au moins quinze ans à une ou plusieurs des quatre pénibilités physiques suivantes : travail de nuit (9%), travail répétitif (11%), travail physiquement exigeant (charges lourdes, postures pénibles, bruit, températures excessives, vibrations) (23%), exposition à des produits nocifs ou toxiques (12%).

Les femmes signalent moins souvent que les hommes avoir connu de longues périodes d’exposition aux pénibilités physiques, à l’exception du travail répétitif (28%).  58% des ouvriers ont connu au moins une pénibilité physique pendant quinze ans ou plus : 16% d’entre eux ont été confrontés au travail de nuit, 22% à un travail répétitif, 40% à un travail physiquement exigeant et 21% à des produits nocifs ou toxiques. Viennent ensuite les indépendants (artisans, commerçants ou agriculteurs) : 43% d’entre eux ont connu au moins une pénibilité physique pendant quinze ans ou plus.

L’agriculture et la construction sont les secteurs où les expositions longues au travail physiquement exigeant sont les plus fréquentes : respectivement 46% et 35% des seniors ayant au moins 10 ans d’emploi déclarent y avoir été exposés pendant quinze ans ou plus. Les expositions longues au travail de nuit s’observent plus fréquemment dans les secteurs des transports (27%) et de l’industrie (14%).

Les personnes de 50 à 59 ans, qui ont été durablement exposées à des pénibilités physiques, sont moins souvent en bonne santé : 24 % se déclarent limitées dans leurs activités quotidiennes du fait d’un problème de santé contre 17 % des autres seniors. Elles sont également moins souvent en emploi après 50 ans, notamment après un cumul de pénibilités physiques : 68 % des personnes exposées à au moins une pénibilité et 62 % de celles exposées à au moins trois pénibilités sont en emploi après 50 ans contre 75 % de celles qui n’ont pas été exposées ou qui l’ont été moins de quinze ans.

 

Site du ministère du Travail | Télécharger l'étude Emploi et santé des seniors durablement exposés à des pénibilités physiques |

Crédits photo : Commission européenne - Emploi, affaires sociales et inclusion (© Union européenne)

close