Vous êtes ici

Partager une même compréhension des conditions de travail pour guider l'action

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
644
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
Région
Suite à un protocole d'accord signé à l'issue d'un conflit social, la direction de cette entreprise spécialisée dans la distribution de combustible, l'installation et l'entretien d'équipements de chauffage, souhaite engager une réflexion paritaire sur les conditions de travail. Pour cela, les partenaires doivent partager une méthode commune.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Filiale d’un grand groupe, cette société est spécialisée dans la distribution de combustibles, l’installation de chaudières et l’entretien de chauffage.


Implantée sur six départements de l’ouest de la France, elle dispose d’une quarantaine d’agences et de dépôts. Concentrée de novembre à mars, l’activité diminue depuis plusieurs années sur des produits qui subissent à la fois les contrecoups financiers des chocs pétroliers et l’évolution culturelle des clients en matière d’économie d’énergie et de développement durable.

Demande 

Suite à un protocole d’accord conclu à l’issue d’un conflit social, la direction de l’entreprise souhaite engager une réflexion paritaire sur les conditions de travail.

Démarche 

Un groupe de travail paritaire est constitué à partir d’un appel à candidatures selon des modalités convenues entre la direction et les représentants du personnel. Il est composé de 5 personnes désignées par les instances représentatives du personnel et par les délégués syndicaux, et de 5 autres salariés choisis au titre de représentants de la direction.

Ce groupe de travail va travailler autour de trois axes. Il s'agit d'abord de partager un modèle de compréhension des conditions de travail afin de guider l’action en s’interrogeant sur trois dimensions clés : l’activité de travail, les enjeux des acteurs et la gestion du travail. Ces trois dimensions servent de trame de réflexion pour les 2 sous-groupes de travail (représentants de la direction d’une part et représentant des salariés d’autre part).

Ensuite, une réflexion collective est menée au sein de l’établissement via une démarche en plusieurs temps mobilisant le groupe paritaire de pilotage et les deux sous-groupes de travail, chargés de recueillir les préoccupations en matière de « conditions de travail » des uns et des autres en lien avec les récentes évolutions de l’entreprise.

Enfin, des analyses de terrain sont menées sur le travail, son organisation et ses effets sur la santé des salariés et sur l'efficacité de l'entreprise.

Trois principaux sujets de préoccupation émergent de ces travaux. En matière d’organisation de la livraison de combustibles, des progrès peuvent être accomplis pour améliorer la performance logistique et commerciale ainsi que les conditions de travail du personnel en charge de cette activité.

Concernant l’intégration de l’activité installation en agences, là encore, il s'agit d'optimiser le fonctionnement pour améliorer les conditions de travail dans les agences et à la centrale d'achat.

Enfin, il est proposé de se pencher sur le fonctionnement et le management des agences en réalisant un état des lieux, pour dégager les points forts et les points faibles notamment dans la gestion des moyens. Des pistes de progrès doivent être dégagées pour associer efficacité productive, qualité du management et prévention des tensions au travail en agences.

Bilan 

Le groupe de travail paritaire a choisi de cibler l’analyse et la recherche de pistes d’actions à partir de l’activité de gestion des commandes. Cette dernière apparaît comme une bonne porte d’entrée. C’est une étape clé de la production d’un service de qualité qui a un impact sur les conditions de travail des assistantes et sur celles des intervenants de terrain.

Un travail sur ce sujet permettrait de continuer à prendre en compte les 2 métiers de l’entreprise, « la distribution » et « le technique », pour l’intérêt du plus grand nombre.

Pour analyser l’activité de gestion des commandes et définir des objectifs d’amélioration à traduire dans un plan d’action, une approche globale apparaît nécessaire aux participants, afin de prendre en compte les enjeux associés à différents registres : méthodes et procédures de travail, management, fonctionnement en agence, moyens techniques et compétences des salariés.

Méthodes et outils associés

1
2
Quiz. Décalez vos représentations de l'égalité professionnelle !

Testez vos connaissances et découvrez une grille de lecture des inégalités femmes-hommes au travail et des hypothèses applicables en entreprise.

conciliation des temps

[[{"fid":"5581","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"logo FSE projet conciliation des tem