Vous êtes ici

Baromètre ANACT : rémunération et conditions de travail en tête des attentes des salariés

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Mardi 31 mai, l'ANACT et TNS-Sofres ont présenté à Paris les résultats de la vague 2011 du baromètre sur la qualité de vie au travail. La rémunération et les conditions de travail restent en tête des préoccupations des Français, mais l'écart se creuse entre les deux. Retour vidéo sur les principaux enseignements de l'enquête.

Chaque année, dans le cadre de la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail, le Réseau ANACT interroge avec l'aide de TNS-Sofres les salariés français sur leur travail. En plus d'un sondage thématique - cette année sur le sujet de l'allongement de la vie professionnelle - un baromètre général permet de suivre dans la durée l'évolution de leurs attentes et de leur satisfaction.

En 2011, les éléments les plus importants au travail restent :

  • la rémunération (48%), surtout chez les hommes (55%), les jeunes (60%) et les ouvriers (59%) ;
  • les conditions de travail (40%) ;
  • l’intérêt du métier (34%), élément fortement corrélé à la catégorie socioprofessionnelle, les cadres y attachant le plus d’importance (55% versus 28% pour les employés et 19% chez les ouvriers).

Si les évolutions sont faibles, force est de constater néanmoins l’écart grandissant entre la rémunération (1er élément cité) et les conditions de travail : 8 points en 2011 (versus 4 en 2010). Un résultat guère surprenant alors que les préoccupations liées au pouvoir d’achat s’accentuent nettement depuis l’automne 2010*.

A noter en 2011, une hausse sensible de l’importance accordée à la souplesse des horaires (18%, +5pts), en particulier chez les "précaires" (CDD, temps partiel).

La satisfaction dans les différents domaines évolue peu par rapport à 2010 avec plus de 3 salariés sur 4 qui restent satisfaits des relations avec leurs collègues et leur hiérarchie, de l’autonomie dont ils jouissent, de la sécurité et de l’ambiance de l’entreprise. En queue de classement, la reconnaissance et les possibilités d’évolutions restent les axes de progression principaux, notamment chez les femmes et les plus de 50 ans.

Présentation vidéo des résultats du baromètre ANACT - TNS Sofres

 

Accès au site de la 8ème SQVT | Le sondage sur l'allongement de la vie professionnelle |