Vous êtes ici

turn-over

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Appel à projets « La QVT, un levier pour agir sur les difficultés de recrutement et les problèmes d’attractivité »

Cet appel à projets vise à soutenir des initiatives d'entreprises et des actions collectives territoriales de branches ou interprofessionnelles portées par des acteurs relais (OPCO, réseau d'entreprises, Chambres consulaires, associations, fédérations, organisations syndicales...) qui cherchent à agir sur les difficultés de recrutement et le manque d’attractivité rencontrés par certaines entreprises ou associations, en particulier au niveau des secteurs et métiers considérés comme en tension, au regard des besoins en main d’oeuvre exprimés.

Propreté. La ville de Rennes expérimente le travail de jour

« Le temps des villes et ses inégalités » : sous l’impulsion de l’ancien maire Edmond Hervé, la municipalité de Rennes a engagé cette réflexion dès le début des années 2000. « Il y avait une catégorie de personnel au centre de cette problématique : les agents d’entretien des bureaux », rappelle Gilles Suignard, directeur général des services.

15 propositions pour rester fidèle au métier de la coiffure

Ce guide est un outil qui présente de manière synthétique des actions pour renforcer la qualité de vie au travail dans le métier de la coiffure.



Ludique et adapté aux TPE de la coiffure, il permet à chacun d’apprécier sa capacité de fidélisation et ainsi de progresser. A la fin du guide, un outil de positionnement permet au dirigeant de salon de s'auto-évaluer et de dessiner la carte de ses points forts et des points à améliorer.

Propreté. Coup de balai sur les horaires décalés

La première expérience fut concluante et, depuis, la société de nettoyage Serviclean promeut le travail en journée auprès de l’ensemble de ses donneurs d’ordres.

« En 2005, nous étions confrontés à un important turn-over, de l’ordre de 30 %, sur un effectif d’une trentaine de personnes intervenant au siège social d’un groupe de télécommunications, explique Miguel Gomes, président-directeur général, ce qui engendrait des dysfonctionnements dans la qualité des prestations ainsi que l’insatisfaction du client. Il a fallu trouver une solution. »