Vous êtes ici

Reconnaissance

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Juridikthon  2018  : et l'équipe gagnante est...

4 équipes, composées chacune d’étudiants en droit, de spécialistes des organisations du travail et d’avocats, concouraient lors de la deuxième édition du Juridikthon 2018 le 16 octobre dernier à la Défense, dans les locaux du cabinet Fidal partenaire de l’événement avec le cabinet plein sens et l’Ecole de Droit de la Sorbonne. L’objectif  ? Imaginer en 12 heures chrono des pistes d’action socialement innovantes et juridiquement sécurisées répondant aux attentes de 4 entrep

Les conditions de travail des femmes et des hommes, angle mort de l'égalité professionnelle et salariale

L’égalité professionnelle femmes-hommes est-elle avant tout un sujet d’inégalité salariale  ? 

Les chiffres sur l’inégalité salariale sont particulièrement révélateurs du fait que les femmes et les hommes n’ont ni les mêmes métiers et expériences du travail, ni les mêmes expositions aux risques professionnels, ni les mêmes parcours, ni les mêmes conditions de conciliation des temps …. et qu’elles n’en retirent pas les mêmes contreparties.  

La reconnaissance au travail : de quoi s'agit-il ?

La question de la reconnaissance est centrale aussi bien pour les individus que pour les entreprises ; elle est un levier fort de l’engagement au travail. Le défaut de reconnaissance des contributions de chacun ou le déni des difficultés rencontrées sont autant de causes de démobilisation, de mal-être et de contre-performance productive.

La reconnaissance au travail en France

FIDAL, l’Anact et Amplitude, publient les résultats de leur enquête inédite consacrée à la reconnaissance au travail en France, dans un contexte où le besoin de reconnaissance est majoritairement exprimé par les salariés et reconnu comme insuffisamment mis en œuvre. Cette enquête fait le point sur les usages des entreprises françaises. 

La reconnaissance au travail

À l’heure où le contexte de travail est à la productivité et à la compétitivité, les salariés ont le sentiment de devoir s’engager davantage et de faire plus d’efforts. Cet engagement appelle de leur part un besoin : celui d’être reconnu. Mais comment aider les entreprises à leur donner cette reconnaissance autrement que par des compensations financières?