Vous êtes ici

bâtiment et travaux publics (btp)

Ajouter à ma liste de lecture

Une campagne pour mieux intégrer les personnels intérimaires du BTP

Selon les axes prioritaires définis par son plan stratégique @Horizon 2025, l’OPPBTP lance une campagne ciblée sur l’intérim dans le BTP à compter du 2 novembre et jusqu’à la fin de l’année. Ce dispositif de communication, d’information et d’actions terrain a pour ambition de mobiliser les entreprises du BTP autour des problématiques de prévention des salariés intérimaires. Un « pack sécurité » est ainsi proposé, avec des conseils et des outils pratiques, pour anticiper l’arrivée des intérimaires, mieux les accueillir et les accompagner durant leur mission. L'objectif ?

Faciliter l'introduction du numérique dans les entreprises du bâtiment : ouvrir la boîte noire

Maquette numérique partagée entre les différentes corps d’état (BIM), logiciels de conception et dessin assistés par ordinateur, gestion de chantier, ou gestion administrative... le secteur du bâtiment utilise depuis plusieurs années les technologies numérique. L’arrivée récente de technologies innovantes (drones, outils de réalité augmentée, imprimantes 3D, exosquelettes...) laisse entrevoir de nouvelles évolutions à venir.

Accord égalité professionnelle : bien connaître le cadre légal et se faire accompagner

Spécialisée dans l’ouvrage métallique et la verrière, l'entreprise appartient à un fonds d’investissement d'un grand groupe européen du BTP. Après quelques années difficiles sur le plan financier, l’entreprise semble aujourd’hui avoir retrouvé son équilibre et envisage de se développer.

L’effectif global est de 105 salariés dont 10 femmes (la plupart dans les services administratifs).

À nouveau dirigeant, nouveau plan pour renforcer la prévention de l’usure professionnelle

L’entreprise de 20 salariés avec une ancienneté importante produit des armatures pour béton avec trois niveaux d’élaboration : des bobines de fil, des barres et des treillis. Après le départ en retraite de son créateur, son successeur a engagé une modernisation progressive de l’outil et de l’organisation de la production. À cette fin, il a souhaité inscrire l’entreprise dans une action collective axée sur la prévention de l’usure professionnelle, portée par la Maison pour l’Emploi et la Formation du Pays de Vitré et le Pays de Fougères.

L'Aract Auvergne - Rhône-Alpes accompagne une PME du BTP dans sa démarche Qualité de vie au travail

Cette entreprise générale du bâtiment compte 120 salariés. Rattachée à un grand groupe, mondial, elle intervient en support des différentes filiales de la direction déléguée régionale de son périmètre, soit dans leur fonctionnement quotidien (RH, informatique…), soit dans les réponses aux clients (achat, prix, réponses aux appels d’offres, relations commerciales…).

«Pour bâtir haut, il faut creuser profond» : une direction et un CHSCT volontaires pour améliorer les conditions de travail

Créée au début du siècle dernier, cette entreprise s’est développée sur l’ensemble du territoire. L'un de ses sites a été filialisé en 2000 et est devenu une entreprise à part entière, rattachée au pôle V.

L’activité qui relève des Travaux Publics, porte essentiellement sur la réalisation et la maintenance des réseaux électriques aériens et souterrains, de l’éclairage public, de la mise en lumière du patrimoine, des réseaux de télécommunication.

Et si l’égalité professionnelle améliorait les conditions de travail pour tous ? L’exemple de Cabre, PME du bâtiment

L’entreprise Cabre, PME régionale de second oeuvre était spécialisée en peinture à sa création en 1956. Peu à peu elle s’est diversifiée dans d’autres activités rattachées au bardage des façades. Ses compétences portent également aujourd’hui sur la peinture et le revêtement des surfaces intérieures et extérieures et le désamiantage. Elle employait 153 salariés. Les hommes étaient répartis sur 9 types de métiers en production quand aux 5 femmes présentes, elles étaient toutes sur le pôle administratif. 

Absentéisme professionnel: fatalité ou symptôme ? Des démarches et des moyens pour agir…

Cette fédération régionale des employeurs du Bâtiment compte environ 2000 adhérents dont 60% sont des entreprises artisanales de moins de 10 salariés. La vingtaine de collaborateurs qu’elle emploie sont des spécialistes de divers domaines (RH et formation, juridique, environnement, sécurité, etc.); ils ont un rôle de conseil aux entreprises, et ce sous diverses formes : du conseil donné en direct au téléphone, à une intervention d’une demi-journée dans l’entreprise, jusqu’au montage d’actions collectives qui visent notamment la création d’outils à mettre à disposition des entreprises.

Au cœur du dialogue social… sensibiliser et former les salariés sur les risques spécifiques majeurs

C’est à la demande de ses 4000 adhérents désireux d’un salon de proximité que la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB : http://www.capeb.fr) a pris l’initiative de créer BatiCap en Poitou-Charentes. Fruit de la mutualisation du dynamisme des quatre CAPEB départementales (Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne), BatiCap se veut avant tout le salon de l’ensemble des professionnels de la construction, désireux de se tenir informés des dernières nouveautés et tendances du secteur au cœur de leur région.

close
Découvrez 10 réalisations de l'Anact sur ce sujet.
Campagne OPPBTP interimaire Article - 02/11/2022 Une campagne pour mieux intégrer les personnels intérimaires du BTP