Vous êtes ici

Lean manufacturing et TMS : un travail d'organisation pour prévenir le risque

Lors du forum national de la 7ème semaine de la qualité de vie au travail, Sébastien Bruère, chercheur à l'INRS, revient sur le lien existant entre organisation du travail et developement de la santé.

Dans une présentation faite en mai 2010 dans le cadre de la SQVT, Sébastien Bruère, chercheur au laboratoire Organisation Changement et Prévention de l'INRS, brosse un tableau des liens existants entre organisation et santé. Il revient notamment sur la spécificité du lean manufacturing et sur les leviers disponibles pour les préventeurs.

Le chercheur rappelle que pour certains auteurs, le système de production "lean" apporte des opportunités en matière de santé des salariés, par rapport au taylorisme. Pour d'autres, la modèlisation de l'activité utilisée peine à prendre en compte le travail réel. Au final, il n'y aurait pas de relation déterministe entre lean et santé, d'où l'importance du processus de mise en oeuvre, du "travail d'organisation".

En conclusion, Sébastien Bruère pointe quatre aspects présents dans le modèle du lean, sur lequel les organisateurs et préventeurs peuvent s'appuyer pour intégrer la prévention lors de la conception : la gestion des savoirs, les indicateurs de performance, le role du management et la coopération.

L'enjeu devient alors de ramener l'activité réelle au moment où ces sujets sont abordés lors du travail d'organisation ...

 

Accès au site de la SQVT 2011 | Site de l'INRS |

close