Vous êtes ici

Le théâtre La Criée améliore sa qualité de vie au travail en participant à une action collective

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Le théâtre La Criée améliore sa qualité de vie au travail en participant à une action collective

A propos

Référence
1484
Secteur d'activité
Code APE
Depuis plus de 20 ans, cette structure du spectacle vivant est ancrée dans le paysage culturel local. Une partie de l’équipe a participé à sa création et pris part aux divers projets artistiques, portés par plusieurs directeurs nommés temporairement par le ministère. Aujourd’hui, sa survie dépend de sa capacité à faire montre de créativité dans sa propre activité et son offre. Mais, les nombreux départs à la retraite ne facilitent pas la transmission des compétences, savoir-faire et autres « petits trucs du métier » aux jeunes arrivants. Pour passer le cap, la structure intègre une action collective pour mieux comprendre et agir sur la santé de ses salariés, son organisation et sa communication.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Cette structure du secteur du spectacle vivant a pour mission d’acheter, de créer et de diffuser des spectacles. Financée en partie par l’État, elle répond à des orientations définies par le ministère de la Culture. La structure compte 32 salariés permanents et de nombreux intermittents sollicités pour des missions techniques, artistiques ou d’accueil.

L’entreprise a subi une crise importante relative à des problématiques de présence d’amiante dans les locaux. Cette crise a été l’occasion de structurer des instances, CE, CHSCT pour faciliter le dialogue et la prise de décision. Aujourd’hui ces instances perdurent malgré l’absence d’obligation réglementaire et constituent des leviers de communication et de dialogue social au sein de l’entreprise.

Demande 

Le projet d’action collective « Les Ateliers de la Qualité de Vie au Travail ® » est né du partenariat instauré entre l’UPR Paca, Opcalia Paca, ACT Méditerranée et grâce aux financements Fonds pour l'amélioration des conditions de travail (Fact), FSE et du conseil régional Paca.

Cette entreprise a saisi l’opportunité d’y participer pour faire face aux enjeux d’évolution auxquels elle se trouve confrontée. Face aux nouvelles activités proposées par la direction artistique actuelle, la structure se trouve dans un contexte de changement. Ce projet artistique innovant impacte l’organisation dans son ensemble (contenu du travail, relations internes, externes …), à travers une plus grande diversité et une multiplication des activités. 

Par ailleurs, une vague de départs à la retraite est en train de s’opérer du fait l’ancienneté de l’établissement. Ces départs questionnent l’ensemble des salariés en termes de gestion et transmission des compétences, charge de travail, relations de travail, partage de valeurs et sens du travail.

Démarche 

La méthodologie « Les Ateliers de la Qualité de Vie au Travail ® » prévoit d’instaurer une démarche paritaire et participative à travers une alternance de temps collectifs et de temps individuels.

Les apports de connaissances et d’échanges de pratiques interprofessionnels lors des 4 journées collectives alimentent le projet QVT instauré dans l’entreprise grâce à des temps d’accompagnement individuel.

Le comité de pilotage paritaire, constitué à cette occasion, s’est appuyé sur les résultats de l’autodiagnostic QVT+®, déployé par l'Aract Occitanie et adressé à un panel composé de représentants de métiers techniques, administratifs et artistiques. Cet outil présente l'intérêt d’orienter les échanges du comité de pilotage sur les thèmes de la QVT et permet de dégager des axes prioritaires pour l’entreprise.

À travers 36 questions, QVT+® interroge le niveau de priorité en termes d’actions d’amélioration sur les 6 thèmes de la QVT :

  • engagement, management participatif ;
  • relations au travail, climat social ;
  • contenu du travail ;
  • santé au travail ;
  • compétences, parcours professionnels ;
  • égalité professionnelle pour tous.

Sur la base des résultats de QVT+®, le comité paritaire QVT s’est engagé à mener des actions pour améliorer l’engagement, le partage de l’information et la santé au travail et le développement des compétences.

Deux groupes de travail ont exprimé leurs points de vue sur les thématiques retenues par le comité de pilotage, afin d’établir des constats sur les points forts et axes d’amélioration de la structure. Des rapporteurs ont été identifiés dans chaque groupe de travail et ont travaillé à une synthèse commune de ces travaux, mettant en évidence 3 axes de travail prioritaires :

  • Rythme de travail / surcharge de travail :problématique liée à l’augmentation du nombre de spectacles par saison, impactant le sens du travail, la qualité, les valeurs.
  • Manque de communication : manque de temps et d’espace de communication, méconnaissance de la vision générale de l’entreprise, impacts sur les relations, exacerbant les frustrations.
  • Manque de clarté sur la répartition des tâches : cloisonnement entre services, manque de visibilité sur la stratégie globale.

Cet état des lieux a été partagé en comité de pilotage pour guider la construction d’un plan d’actions pour la QVT. 

Les principales actions retenues ont été les suivantes :

  • Mise en place d’une procédure d’intégration : accompagnement des nouveaux salariés et intermittents et mise à jour du livret d'accueil avec trombinoscope.
  • Modification du fonctionnement des réunions de service, notamment avec la mise en place d’ordre du jour, la diffusion des CR aux intermittents.
  • Mise en place de réunions interservices avec utilisation du RACI (outil de description des activités) pour échanger sur les activités complexes.
  • Réhabilitation du foyer du personnel avec mise à jour des affichages.
  • Mise en place de "cafés d'accueil" pour les principaux évènements de la saison et invitation systématique aux premières des créations du théâtre (permanents, hôtes et intermittents).
Bilan 

La démarche qualité de vie au travail a permis à l’entreprise de repérer les enjeux relatifs à la transition à laquelle elle se trouve confrontée. Ceux-ci consistent à :

  • favoriser l’adhésion des collaborateurs au projet artistique dans son ensemble ;
  • maintenir la culture d'entreprise et développer une bonne cohésion interservices ;
  • mieux communiquer en interne afin de mieux anticiper et répartir la charge de travail.

À l’issue de cette formation-action, les acteurs relèvent plusieurs points positifs : le côté global de la démarche, tant du point de vue des thématiques abordées que de la sollicitation des acteurs de l’entreprise. La sollicitation d’un groupe pluridisciplinaire et paritaire dans le comité de pilotage QVT a permis d’instaurer une démarche dynamique : partage de points de vue, mise en commun de différents niveaux d’information, répartition de la charge liée au pilotage du projet.

Le lien entre le comité de pilotage QVT et le CHSCT (grâce à la participation active du secrétaire du CHSCT à la démarche QVT), est une condition de réussite de la démarche. D’une part, le lien entre les instances facilite la lisibilité des projets de l’entreprise. D’autres part, le CHSCT peut favoriser la pérennité de la démarche QVT en veillant au suivi du plan d’actions.

Le comité de pilotage a pu s’enrichir de retours d’expériences partagés par les autres structures de l’Atelier. Les entreprises participantes ont émis le souhait de poursuivre ses échanges pour continuer à partager leurs expériences et garantir la pérennisation de leur projet. Une nouvelle rencontre a été organisée 6 mois après la fin du dispositif.

Méthodes et outils associés

1
2
3
4
5

La première étape d'une démarche qualité de vie au travail (QVT) peut aboutir à un accord de méthode.

gestion perspectives sociales

La démarche du réseau Anact-Aract pour évaluer la satisfaction des salariés au travail : Gestion des Perspectives Sociales (GPS)

Expérimenter pour mieux innover

Sollicité régulièrement par les entreprises, le réseau Anact-Aract est aussi conduit à les « recruter » dans le cadre d’expérimentations.

Orange signe un accord sur la charge de travail inspiré des travaux de l'Anact

Juin 2016, Orange a conclu un accord sur la charge de travail.

evaluation-embarquee-article

« L’évaluation embarquée » permet aux salariés de participer à la conception de nouvelles organisations du travail.

Formations

Journées de formation complémentaires à la formation « Mettre en place des EDD ». Elles visent à...