Vous êtes ici

Le réseau Anact-Aract accompagne la fonction publique dans sa modernisation

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Plusieurs Aract sont partenaires de plates-formes RH régionales (PFRH) notamment via des dispositifs de formation interne. Présentation des actions conduites et à venir.

modernisation fonction publique

Les plates-formes RH (PFRH) : un outil de modernisation des politiques ressources humaines de l’Etat 

Ces plates-formes sont des structures d’appui à la gestion des ressources humaines des structures de l’Etat en région. Sous tutelle du Secrétariat général des affaires régionales (SGAR) et de la Direction générale de la fonction publique (DGAFP), elles ont pour mission de développer un plan régional de GPEC, et de faciliter la mobilité interministérielle et, à terme, entre les fonctions publiques.

L'apport du réseau Anact-Aract

Intéressées par son expertise et sa dimension paritaire, les PFRH sollicitent régulièrement le réseau Anact-Aract. Les besoins exprimés sont majoritairement portés sur la formation d’acteurs à la prévention des risques psychosociaux (RPS) et sur l’appui à la construction de plans d’actions. Les actions des Aract, le plus souvent des formations-actions, ont permi de consolider et de développer les compétences des acteurs internes sur ces sujets. Ces actions ont reçues une évaluation très positives de la part des Plates-formes accompagnées et de la DGAFP. En complément du sujet de la prévention des risques professionnels, la qualité de vie au travail (QVT) commence aujourd'hui à faire partie des demandes des PFRH.

En 2017, l'Anact va former les conseillers sur l'organisation du travail et la conduite du changement RH, nouvellement recrutés dans les PFRH.

L'Aract Auvergne et la PFRH régionale : une longue coopération

En 2013, l’Aract Auvergne* a été sollicitée par la PFRH, sur le thème de la prévention des prévention des risques psychosociaux (RPS). Cet appui visait les objectifs suivants : 

  • accompagner la PFRH dans la structuration du projet, le transfert de compétences, la mise en place d’outils de pilotage,
  • identifier les pratiques des administrations en matière de prévention des RPS,
  • animer des formations-actions pour outiller les services ministériels,
  • participer aux réunions des assistants et conseillers de prévention.

Ces formations destinées à des acteurs des services de l’Etat en région ont été déployées sur 2 ans, en articulation avec la mise en place des démarches de prévention des services. 
L’Aract Auvergne a également déployé une formation intitulée « questionner le fonctionnement des CHSCT pour mieux intégrer les préventions des RPS ». Au total, cela représente 12 CHSCT et 150 agents administratifs qui ont participé aux sessions.

* qui deviendra en 2017 l’Association régionale pour l’amélioration des conditions de travail Auvergne Rhône-Alpes