Vous êtes ici

Le projet "Maladies chroniques et évolutives" en région Normandie

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Le réseau Anact-Aract est identifié dans le Plan Cancer 2014-2019 en tant qu’opérateur pour porter des expérimentations contribuant à une approche globale du maintien dans l’emploi des salariés atteints de maladies chroniques évolutives (MCE). L'Aract Normandie participe dans ce cadre à un projet qui mobilisent plusieurs acteurs régionaux.

Projet mce Normandie

Pour le réseau Anact-Aract, l’intérêt d’investir la question «Travail et MCE» est double.

  • Repérer et comprendre, dans un premier temps, en quoi l’organisation du travail devient sélective et excluante pour ces salariés.
  • Identifier, dans un second temps, les déterminants de l’organisation du travail qui favorisent le maintien en emploi des salariés atteints de MCE.

Le projet en Normandie

La région est fortement impli­quée dans la prise en compte des problématiques de retour et de maintien dans l’emploi des personnes atteintes de MCE par le biais de :

  • Un groupe de travail émanant du Plan Régional Santé Travail de Basse-Normandie. L’objec­tif de ce groupe est de « dé­velopper une réflexion multi-partenariale sur les moyens de prévenir la désinsertion pro­fessionnelle et de contribuer au maintien dans l’emploi ».
  • Le service de santé au travail et pathologie professionnelle du CHU de Caen : il propose à tout patient atteint d’une pathologie cancéreuse, une consultation pluridisciplinaire associant un médecin spécia­lisé en pathologie profession­nelle et en maintien dans l’em­ploi, une assistante sociale et une psychologue. L’objectif de cette consultation est d’aider le ou la patient(e) à préparer son retour au travail. 

Pour en savoir plus