L'Anact fête ses 50 ans

2024 est l’occasion pour l’Anact de faire un retour sur 50 ans d’amélioration des conditions de travail, vus par ceux qui y ont contribué : partenaires sociaux, personnalités, représentants d'entreprises… Et de se pencher sur les nouveaux enjeux en matière de conditions de travail.

Page - Publié le 25 mars 2024 - Modifié le 01 juillet 2024

default_image

Logo 50 ans de l'Anact

Créée par la loi du 27 décembre 1973, l’Anact est née des volontés convergentes des partenaires sociaux et de l’État « d’humaniser le travail » dans un contexte de mutations économiques et sociales (revendications sociales, débat sur la taylorisation du travail, mise en place de nouveaux modèles productifs...). 

Si à sa création, l'agence s'est concentrée sur des missions de veille, d'étude et de diffusion d'information, ses modalités d'action se sont par la suite élargies avec le développement de l'intervention en entreprise, la production d'outils et de méthodes qui en sont issus ainsi que le déploiement des projets au niveau local par les Aract (Associations puis agences régionales pour l'amélioration des conditions de travail).

Les champs thématiques de l'Anact - d'abord centrés sur la prévention des risques, la prise en compte des conditions physiques, le contenu, la durée et l’organisation du travail - ont au fil du temps intégré des sujets comme l'accompagnement des transformations, l'appui au dialogue social et aux relations professionnelles ou encore la question de l'égalité professionnelle et de la qualité de vie et des conditions de travail (QVCT).

Une agence pour accompagner les évolutions du travail

2024 est l’occasion de revenir sur...

  • des évolutions-clés des 50 dernières années en matière de conditions de travail : concernant l’égalité femmes/hommes, l'allongement de la vie professionnelle, l'introduction des "nouvelles technologies", le développement des risques psychosociaux, les nouvelles formes d'organisation du travail etc ;
  • les principes qui structurent l'action de l'Anact (la prise en compte du "travail réel", l'action sur l'organisation du travail et les relations professionnelles notamment) et la façon dont ils permettent de répondre aux évolutions du travail ; 
  • les modes d'action qui permettent de créer des dynamiques au service de l'amélioration des conditions de travail en entreprise ou dans les territoires.

Outre ces regards rétrospectifs, l'agence proposera de s'appuyer sur les enseignements du passé pour éclairer les enjeux du travail de demain lors de la Semaine pour la qualité de vie et des conditions de travail 2024 du 17 au 21 juin 2024.