Vous êtes ici

La Semaine pour la qualité de vie au travail 2017 aura pour thème "Un management de qualité, ça s’apprend ?"

Visuel Semaine pour la qualité de vie au travail 2017

Comment mieux intégrer la qualité de vie au travail dans la formation des futurs managers ? C’est la question que le réseau Anact-Aract déclinera du 9 au 13 octobre prochain lors de la Semaine pour la qualité de vie au travail. Décryptage avec Olivier Mériaux, directeur général adjoint et directeur technique et scientifique de l’Anact.

Pouvez-vous nous présenter le thème de cette année ? Qu’est ce qu’un management de qualité ? 

"La Semaine pour la qualité de vie au travail mettra en débat la qualité des relations managériales. Cette qualité est un facteur clé de la performance des organisations et reste le levier le plus efficace pour franchir un palier significatif en terme d’amélioration des conditions de travail. La notion de qualité du management peut paraître subjective mais, considérée sous l’angle de la qualité de vie au travail, elle prend un sens précis. Dans les enquêtes comparatives européennes le management de qualité est un système managérial dans lequel la hiérarchie, au-delà de donner des marques d’appréciation et de reconnaissance quand le travail est bien fait, apporte son aide dans la réalisation du travail et soutient le développement du travailleur.

La dernière enquête européenne sur les conditions de travail d’Eurofound fait par exemple ressortir que la France est en queue de peloton sur tous les indicateurs qui définissent la qualité du management, notamment dès que des facteurs liés à la confiance entrent en jeu. Notre culture managériale reste encore massivement empreinte d’une conception très hiérarchique et descendante. Elle ne laisse pas assez de place à la construction de l’autonomie au travail. Ce n'est pas très étonnant car seule une toute petite partie des managers, souvent sélectionnés pour leurs compétences techniques, a été spécifiquement formée au management de l’homme au travail. Pourtant, c'est ici que se jouent à la fois la performance durable des organisations privées ou publiques, leur attractivité et la capacité à développer le bien être et la qualité de vie au travail."

Donc, le management de qualité « ça s’apprend ? »

"Nous sommes convaincus que oui et qu'il est intéressant d’en débattre avec l’ensemble des acteurs concernés. Mais avant faire évoluer le cursus de formation, encore faut-il mieux connaître les besoins des organisations concernant le rôle de l’ingénieur, du manager et du dirigeant en matière de qualité de vie au travail. Pour le savoir, l’Anact a auditionné 246 acteurs du monde de l’entreprise, de l’enseignement supérieur et de la formation. Le colloque d'ouverture du 9 octobre 2017 sera l’occasion de présenter les grands enseignements de ce travail d’enquête.

Un livre blanc sera également publié. Il valorisera des initiatives de formation initiale et continue qui permette de mieux sensibiliser, former et accompagner les ingénieurs, manageurs et dirigeants. Notre volonté est donc de porter ce sujet dans le débat public et de promouvoir l’introduction dans les cursus de formation des problématiques de conditions de travail, de qualité de vie au travail, de management du travail et de conduite du changement concertée."

En quoi la Semaine pour la qualité de vie au travail permettra-t-elle de faire avancer le sujet ?

"Le livre blanc fournira des recommandations pour les entreprises et les acteurs de la formation initiale et continue. Pour les partager et permettre aux acteurs d'imaginer leur mise en œuvre, nous proposons cette année un format inédit pour notre colloque d’ouverture : l’après-midi sera consacrée à des ateliers collaboratifs. Ils permettront aux innovateurs pédagogiques de partager leurs expériences et savoir-faire et de poser les premières pierres de démarches à plus grande échelle. Et bien sûr, la Semaine est nationale. Des évènements seront organisés dans chaque région. Mais il est encore un peu tôt pour tout dévoiler de cette Semaine qui s'annonce plus riche que jamais !»