Vous êtes ici

Juridikthon, deux rendez-vous en novembre 2019

Lancé en 2017 à Lyon, éprouvé à Paris en 2018, le Juridikthon se déploie en 2019 : deux éditions se tiendront à Nancy et Paris en novembre. Objectif ? Faire plancher des étudiants en droit social, avocats et experts en organisation du travail pour prototyper des solutions innovantes, propices au dialogue social et à la qualité de vie au travail. Le point avec Mélanie Burlet, en charge de son organisation.

Juridikthon 2 rdv en 2019

Quelles sont les nouveautés 2019 du Juridikthon ? Pourquoi organiser 2 éditions ?

Le réseau Anact-Aract souhaite dorénavant organiser chaque année un Juridikthon dans une nouvelle ville afin de permettre à différents territoires de s’approprier le dispositif et de construire un réseau de partenaires prêts à travailler ensemble. Nancy et la région Grand Est ont été choisies pour l’édition 2019. Les 28 et 29 novembre, l’événement accueillera cinq entreprises ou associations, qui envisagent de concevoir ou renforcer un projet d’innovation sociale.

Et si les Aract et leurs partenaires des éditions précédentes souhaitent poursuivre la dynamique engagée, nous les encourageons vivement ! C’est ce qui s’est passé pour l’Ile-de-France. Paris accueillera une nouvelle édition les 18 et 19 novembre, dédiée cette année à la « transition numérique », un enjeu majeur sur le territoire francilien. Quatre entreprises participeront : certaines directement issues du secteur numérique (start-up, plateformes numériques de service) et d’autres, plus traditionnelles, qui souhaitent accompagner un changement lié à une importante transformation numérique (dématérialisation, introduction d’une nouvelle technologie, etc.).

En 2019, nous embarquons donc au total cinq promotion de masters d’étudiants en droit social, sept cabinets d’avocats et une quinzaine d’experts du Réseau Anact-Aract dans deux éditions du Juridikthon ! C’est une occasion inédite pour les entreprises participantes de soumettre leurs questionnements à des spécialistes du droit du travail, de l’organisation et des conditions de travail. Et pour tous les participants, un espace d’apprentissage et d’expérimentation.

>> En savoir + sur le Juridikthon <<

Sur quels sujets vont concourir les étudiants cette année ?

Chaque édition est précédée d’un temps de préparation pendant lequel les chargés de mission du réseau Anact-Aract construisent avec les représentants des directions et les élus des entreprises participantes les questions qui seront adressées aux équipes. Cette étape est indispensable pour construire des sujets qui répondent à des problématiques réelles tout en présentant un potentiel d’innovation .  

Par exemple, à Nancy, les entreprises participantes souhaitent résoudre des problèmes sur lesquelles elles butent depuis longtemps : gestion des plannings, rythmes de travail soutenables, renforcement de la coopération et de la reconnaissance – en visant une meilleure prise en compte des enjeux de santé au travail et un développement de leur performance.

En tendance sur les deux éditions, nous repérons une volonté d’élargir le dialogue social aux différentes parties prenantes (bénéficiaires, financeurs) pour se redonner des marges de manœuvre et élaborer de nouveaux compromis, ou aux travailleurs indépendants (freelance, travailleurs des plateformes, etc.) pour lesquels tout reste à construire. Dans quel cadre ? Comment créer les conditions d’un dialogue social de qualité ? Sur quels sujets faut-il prioritairement organiser la concertation ? Autant de questions éminemment contemporaines que le Juridikthon permettra de travailler.

Qui sont les partenaires cette année ? Quels sont leurs apports ?

L’Anact et son réseau organisent ces deux éditions du Juridikthon sous le haut patronage du Ministère du travail et des Direccte. Mais, nous ne pourrions y parvenir sans le concours de nombreux acteurs qui acceptent de contribuer à sa réussite. Le groupe de presse Wolters Kluwer s’associe aux deux manifestations pour couvrir l’événement, augmenter sa visibilité et diffuser ses travaux. Le cabinet d’avocats d’affaires Fidal, impliqué depuis la première édition en 2017, participe aussi pleinement à son développement. Il accueille d’ailleurs l’édition parisienne dans ses locaux et mobilise plusieurs avocats pour conseiller, au sein des équipes, les étudiants des trois masters de Paris 1 Panthéon-Sorbonne participants. L’édition nancéenne qui aura lieu à la faculté de droit de l’Université de Lorraine réunira en plus des avocats des cabinets Richard & Mertz, Filor Avocats, Grand Est Avocats et Laurent Pate Avocat.

Le Juridikthon est un événement collaboratif avec des partenaires récurrents – universités, cabinets d’avocats - et des partenaires plus ponctuels en fonction des sujets. Le Conseil national du numérique et le Fonds social européen soutiennent l’événement parisien qui constitue une opportunité de croiser des expertises multiples sur les enjeux liés aux transformations numériques. Ces dynamiques partenariales laissent présager de belles éditions... Rendez-vous en novembre !

>> En savoir + sur le Juridikthon <<

>> Découvrir les témoignages en vidéo de l’édition 2018 <<