Vous êtes ici

"Il n’y a pas de recette miracle pour prévenir et réduire l’usure professionnelle mais des solutions existent"

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

TRIBUNE - Une action efficace contre l'usure professionnelle et la désinsertion nécessite d'agir sur le travail et ses conditions de sa réalisation mais aussi sur les parcours professionnels. Découvrez la tribune de Marion Gilles, chargée de mission au sein de l'Anact, au sein du dernier numéro de la Revue des conditions de travail.

rdct-edito-marion-gilles

Le maintien en santé des salariés est conditionné par de bonnes conditions de travail tout au long de la vie professionnelle. Il n’y a pas de recette miracle pour prévenir et réduire l’usure professionnelle mais des solutions existent. La prévention de l’usure professionnelle nécessite de prendre en compte de la dimension temporelle dans laquelle s’inscrit nécessairement les parcours. Ceux-ci ne peuvent pas être simplement la répétition des mêmes situations ou l’exposition successive à des contraintes problématiques. Il faut aussi « être à sa place au travail », détenir des compétences et pouvoir les mobiliser dans l’action.

>> Télécharger la tribune pour lire la suite

encadre-rdct

close