Vous êtes ici

Hotels-cafés-restaurants : prévenir les 10 grands risques du métier

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Près de 8 millions de personnes travaillent dans le secteur de l'hôtellerie, de la restauration et des cafés (HORECA) en Europe. Ce chiffre souligne l'importance de mesures adéquates pour prévenir les risques d'accidents et les maladies professionnels dans le secteur. L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (Bilbao) propose un dossier complet pour passer à l'action.

Le secteur de l'hôtellerie, de la restauration et des cafés (HORECA) est l'un des secteurs qui connaissent la croissance la plus rapide en Europe. Il se compose principalement de restaurants et de bars, qui fournissent les trois quarts des emplois dans ce secteur. Les autres employeurs sont les terrains de camping, les auberges de jeunesse et les cantines.

Dans leur écrasante majorité, les établissements sont petits et emploient moins de 10 personnes. Les femmes constituent un peu plus de la moitié des travailleurs. Les emplois sont généralement temporaires, caractérisés par des horaires irréguliers, une faible rémunération et des perspectives de carrière réduites. Il y a une grande proportion de jeunes travaillant dans ce secteur.

Compte-tenu des enjeux, les caractéristiques du secteur HORECA pouvant avoir un impact négatif sur la sécurité et la santé au travail ont été identifiées par l'Agence de Bilbao :

  •     les charges de travail élevées,
  •     les stations debout prolongées et les positions statiques,
  •     le contact avec des clients (parfois difficiles),
  •     le travail en soirée et le week-end qui perturbe l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée,
  •     le stress élevé,
  •     le travail monotone,
  •     le harcèlement et même la violence de la part des clients, des collègues et des employeurs,
  •     la discrimination à l'égard des femmes et des étrangers.

Une fois ces situation à risques repérées, comment éviter les accidents et promouvoir la santé sur le lieu de travail ?

Les 10 risques identifiés

L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail rappelle d'abord que la plupart des accidents peuvent être évités par une bonne gestion et une bonne supervision, combinées à une formation efficace. Ou encore que La prévention des accidents fait partie intégrante de la gestion d'une entreprise qui réussit.

Plus spécifiquement à propos des hôtels-cafés-restaurants, dix grands risques sont identifiés :

  •     glissades, dérapages et chutes
  •     ustensiles coupants et couteaux
  •     brûlures et échaudures
  •     manutention manuelle et troubles musculo-squelettiques
  •     bruit
  •     substances dangereuses
  •     gaz sous pression utilisé dans les distributeurs de boissons
  •     travailler dans des environnements à haute température
  •     risques d'incendie
  •     risques psychosociaux

Pour chacun d'entre eux, des préconisations sont présentées pour se me mettre à l'abri. L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail propose également des exemples de bonnes pratiques, ainsi qu'un accès à des publications.

Video. Les risques dans le secteur des HCR

 

Pour aller plus loin

- Accès aux recommandations de la Fondation de Dublin pour le secteur des HCR
- Télécharger le rapport "Protecting workers in hotels, restaurants and catering" de EU-OSHA (En)
- Un spot publicitaire de prévention sur les risques en cuisine (Canada)

close