• Afest

    Compétences et parcours professionnel

    Qvct

  • Tous les secteurs

  • Entreprises de toute taille

  • Accompagnement collectif

  • Projets en cours

FESTA : expérimenter la formations en situation de travail en apprentissage

Réalisations et projets - Publié le 27 juin 2024 - Modifié le 27 juin 2024

En Paca, le projet FESTA ambitionne d’enrichir l’ingénierie pédagogique de l’alternance en réponse aux nouvelles obligations des CFA[1].

Pour ce faire, l’Aract Paca propose de tester le déploiement de formations en situation de travail (FEST), au cours de la phase en entreprise du contrat en apprentissage. L’ingénierie pédagogique des FEST s’inspirera de la méthodologie et des outils structurés par l’Aract Paca pour mettre en œuvre des Actions de Formation En Situation de Travail (AFEST -loi du 5 septembre 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel). 

Le projet

Depuis 2020, l’Aract Paca conduit des expérimentations visant à mettre en œuvre des AFEST au sein de structures de tailles et de secteurs d’activités variés (au total, 65 AFEST déclinées). D’abord éprouvée dans des parcours de formation préalables au recrutement ou des parcours d’intégration (projet #AFEST-JOB financé par la Dreets Paca), l’AFEST est maintenant mobilisée dans des démarches de VAE (projet #CARE-SKILLS, financé par l’ARS Paca, l’ANFH Paca, l’OPCO Santé et la Dreets Paca), pour voir dans quelle mesure cette modalité peut favoriser le développement et la validation des compétences et donc la qualification/certification. 

Les premiers constats de ces expérimentations attestent que l’AFEST permet de développer et justifier l’acquisition de compétences professionnelles (qu’elles soient visées ou non par un diplôme) grâce aux mises en situations réelles. Elle favorise également l’explicitation et l’argumentation des compétences détenues grâce aux séances de réflexivité. Les enseignements tirés de la situation de travail sont utilisés à des fins pédagogiques. Enfin l’accompagnement sur mesure et l’implication de l’entreprise dans la formation de l’Apprenant, lui permettent de gagner en confiance et ainsi, de vivre son parcours de formation plus sereinement.

Ces éléments, très encourageants, ont été partagés et discutés à plusieurs reprises entre le Rectorat de la Région Académique Paca et l’Aract Paca. 

A la suite d’un webinaire de présentation « La formation en situation de travail, ou le volet pédagogique de l’action de formation en situation de travail pour renouveler la pédagogie de l’alternance », à destination des CFA de la région, organisé le 6 décembre 2022 , 9 CFA se sont portés volontaires pour expérimenter la FEST en apprentissage. 

Les objectifs

L’expérimentation vise à s’inspirer du dispositif AFEST pour renouveler la pédagogie de l’alternance et répondre de façon innovante aux nouvelles missions des CFA. Il s’agit de déployer des FEST au cours de la phase en entreprise du contrat d’apprentissage, de façon à favoriser le développement et l’acquisition de compétences professionnelles visées par le diplôme

Les bénéficiaires

L’expérimentation se déploie au sein de 9 CFA[2] de la Région Paca. 

Un Référent FEST par CFA est identifié. Chaque Référent est formé et accompagné par l’Aract Paca dans la prise en main de la méthode et des outils et dans le déploiement de 3 FEST. Les FEST bénéficient à des apprentis en parcours classique ou redoublants, en situation de handicap ou non.

 

[2] CFA volontaires : CFA Sylvia Terrade, CFA Acaman, CFA Othis Formation, CFA Handestau, CFA URMA PACA Campus les Arcs et la Seyne sur Mer, CFA ESMED, CFA IFRIA Sud, GRETA CFA Marseille Méditerranée

Le calendrier

La mise en œuvre de l’expérimentation se déroule sur deux ans (2023- 2025).

Une première vague de 4 CFA est accompagnée sur 2023/2024 et une seconde sur 2024/2025 (5 CFA). 

 

 

[1] Nouvelles obligations des CFA, en particulier les trois suivantes :

- Accompagner les personnes en situation de handicap, souhaitant s'orienter ou se réorienter par la voie de l'apprentissage, en développant leurs connaissances et leurs compétences et en facilitant leur intégration en emploi, en cohérence avec leur projet professionnel ; 

- Assurer la cohérence entre la formation dispensée en leur sein et celle dispensée au sein de l'entreprise, en particulier en organisant la coopération entre les formateurs et les maîtres d'apprentissage ;

- Assurer le suivi et l'accompagnement des apprentis quand la formation prévue au 2° de l'article L.6211-2 est dispensée en tout ou partie à distance. 

La rédaction vous recommande