• Dialogue social et professionnel

  • Tous les secteurs

  • Entreprises de toute taille

  • Accompagnement collectif

  • Projets en cours

Expérimenter la création d'ambassadeurs du dialogue social

Réalisations et projets - Publié le 18 octobre 2023 - Modifié le 29 janvier 2024

Origine du projet

Le projet d’expérimenter la fonction d’ambassadeurs du dialogue social en Occitanie a émergé dans le cadre des travaux de « Pratique du Dialogue Social ». Il s’agissait d’une session de travail réunissant des représentants d’organisations syndicales de salariés, d’organisations professionnelles d’employeurs et d’acteurs en appui du dialogue social ayant produit, au cours de cinq regroupements, des propositions d’actions en faveur du développement et de la promotion du dialogue social en Occitanie. Parmi ces pistes, la création d’une fonction d’ambassadeurs du dialogue social

Objectifs du projet

Ce projet vise à : 

  • Définir la fonction d’ambassadeurs ; 
  • Construire une mallette pédagogique à destination des ambassadeurs ;
  • Expérimenter la fonction et les outils en s’appuyant sur une instance de dialogue social territorial ;
  • Construire un réseau d’ambassadeurs en les outillant ;
  • Assurer le suivi du projet. 

Modalités de mise en œuvre du projet

Le groupe de travail dédié au projet a travaillé sur quelques orientations pour le décliner en s’appuyant sur des expériences existantes, notamment celle de l’observatoire du dialogue social de l’Hérault (ODDS 34)

  • Ce que l’on entend par ambassadeurs du dialogue social : des binômes paritaires pouvant sensibiliser dans les entreprises, les secteurs et les territoires sur l’utilité du dialogue social aujourd’hui ; 
  • Le ciblage dans un premier temps vers des apprentis de CFA et des étudiants futurs managers et dirigeants pour les sensibiliser à l’utilité du dialogue social dans leur futures fonctions ; dans un deuxième temps il s’agira de sensibiliser les acteurs des entreprises ;
  • L’élaboration d’une mallette pédagogique pour la tester (2023) ;
  • La proposition de s’appuyer sur la CPRIA (Commission Paritaire Interprofessionnelle de l’Artisanat) pour expérimenter le projet, instance où l’intervention en binômes paritaires a déjà été testée sur un autre sujet (2023/début 2024) ;
  • L’organisation d’un retour sur cette première expérience en proposant à l’ODDS 34 d’y contribuer ;
  • La construction d’un réseau d’ambassadeurs et son animation (2024). 

Les participants au groupe de travail

Aurore Ameaume Rumeau (U2P), Alain Alphon-Layre, (CGT), Philippe Bardou (FRSEA), Joël Raffanel (CFDT)

André Cano et Stéphane Michun (membre de la commission d’orientation de l’Aract), Marcel Grignard (ex vice-Président du Comité d’Évaluation des Ordonnances)

Claire Marchand-Tonel, Amélie Dutrieux et Catherine Levrat-Pinatel (Aract Occitanie)

en partenariat avec la DREETS Occitanie

 

Observatoire du dialogue social de l’Hérault