Vous êtes ici

Évaluation des démarches de prévention des risques psychosociaux dans dix établissements publics de santé

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Évaluation des demarches de prevention des risques psychosociaux dans dix etablissements publics de sante. Rapport de synthèse
Type de publication
Page(s)
56
Auteur(s)
  • Anact
0

Le présent rapport a été réalisé dans le cadre d’une convention entre le Ministère de la Santé-DGOS, le CHU de Rouen et l’Anact signé le 8 décembre 2016. Il était prévu une évaluation qualitative des démarches de prévention des risques psychosociaux (RPS) dans dix établissements publics de santé (EPS) qui avaient été soutenus dans leur action par la DGOS dans le cadre d’un appel à projets lancé fin 2012.

L’évaluation a été réalisée par le réseau Anact-Aract (Anact et quatre Aract) entre octobre 2017 et mai 2018. Ce rapport est la synthèse des entretiens et de divers travaux d’analyse réalisés dans les établissements concernés complétés par des enseignements plus généraux pour une prévention durable des RPS dans le secteur hospitalier. Il a été remis à la DGOS et au CHU de Rouen en juin 2018 et il fera l’objet de présentation aux représentants des organisations syndicales du secteur dans les instances appropriées à l’automne 2018.

L’évaluation des démarches de prévention de RPS dans dix établissements publics de santé a permis un regard rétrospectif sur une période longue d’actions de prévention dans les établissements. Elle a permis de constater une prise de conscience significative des principaux acteurs sur le sujet et que la plupart des établissements continuent à développer des actions dans ce domaine. Cependant, leur histoire -pour beaucoup avec des ruptures d’acteurs, de bouleversements des situations économiques et sociales- a pu fragiliser des plans structurés et durables.

L’analyse transversale des dix expériences a cependant permis de mettre en valeur les leviers principaux d’une démarche pérenne de prévention. Elle a permis également de mettre en lumière des évolutions dans les problématiques de santé au travail et des domaines d’actions en conséquence. Elle met surtout en valeur l’importance d’intégrer le plus en amont possible ces questions de santé des professionnels – dans des formats variables de plans RPS ou QVT- dans les projets et les conduites de changement qui constituent le contexte aujourd’hui permanent des hôpitaux et qui structure largement le vécu au travail des agents. Dans cet environnement complexe et en constante mutation, les conditions de l’organisation du travail qui permettent le soutien aux collectifs de travail et à l’encadrement, piliers de la bonne santé à l’hôpital, sont vraiment les priorités d’actions pour l’hôpital aujourd’hui.