Vous êtes ici

Ergomix

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture


Ergomix permet de projeter la silouhette d'un salarié réel par dessus un dessin, un schéma, une esquisse de poste de travail. Au fur et à mesure des projections, Ergomix permet ainsi de simuler l'adaptation d'un poste de travail futur au besoin physiologique de l'opérateur, et de simuler les ré-aménagements possibles.

  • Domaines d'application
  • Apports et limites
  • Utilisation
  • Etude de cas
  • En savoir plus...

Domaines d'application

La démarche de simulation d'Ergomix est relativement courte (de 3 à 5 jours) ce qui la rend particulièrement adaptée aux besoin des PME : 2 jours d’analyse du poste et des situations de travail dans l’entreprise, puis 1 à 3 jours pour formaliser le nouveau concept de poste et réaliser la simulation à l'Institute of Industrial Technology (TNO), ou bien dans l’entreprise.

.

Apports et limites

Ergomix présente plusieurs avantages :

  • Faible coût de la démarche
  • Favorise l'échange constructif entre concepteurs et futurs utilisateurs du poste de travail
  • Simple et rapide, il permet de repérer des aménagements pour améliorer conditions de travail et performance.

Au regard des systèmes de haute technologie, Ergomix présente également quelques limites :

  • Une précision restreinte : le système ne permet pas de mesurer les effets d’une modification de moins de quelques millimètres.
  • Dessins en 2 dimensions : seules des images de l’ouvrier sur le poste de travail en 2D peuvent être réalisées. Toutefois, on peut afficher les vues de profil et de haut simultanément sur le même écran.
  • Aucun effet dans la durée : Ergomix ne permet pas d’évaluer les effets qui apparaissent seulement après quelques heures de travail, comme la fatigue mentale et physique, par exemple, ou encore les situations d’inconfort ou la diminution de la performance.

Conditions d'utilisation

L'Ergomix aura cependant un impact limité si il est utilisé seul. Pour bien reconcevoir un poste de travail, il faut tenir compte des facteurs organisationnels. L'utilisation d'Ergomix nécessite d'être intégré dans une démarche globale d’amélioration des conditions de travail, où seront également analysés les facteurs de risques liées aux cadences, à la variabilité du process et du produit, aux aléas, aux ambiances physiques et sonores. La méthode et l’outil sont présentés de façon détaillée dans le cas de l’entreprise Neopost en Hollande.

Usage de la simulation semi-virtuelle pour l'aménagement de racks

Le projet : mettre en place une chaîne de montage modulable en volume et en produit, permettant de produire efficacement différentes machines de façon ergonomique, en nombre variable d’un jour à l’autre et en respectant un délai de livraison d’une semaine. Un réaménagement des postes de travail était nécessaire.
Lire la suite...

  • Entreprise : Neopost
  • Activité : Fabrication de machines à affranchir et d'équipements des salles de courrier
  • Pays : Hollande
  • Mise à jour : 01/04/10
     
  •  Download case study

Feuilletage

En savoir plus

Contacter Michiel Delooze, du TNO, aux Pays-Bas.

close