Vous êtes ici

Des sites de travail pour des expériences de terrain

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

La prévention de l’usure professionnelle se travaille aussi dans les territoires : ATTLAS PAPAO

  • Une expérience inter-institutionnelle de problématisation itérative des enjeux Travail/Santé/Emploi centrée sur le pays d’Argentan, regroupant l’Aract Basse Normandie, la Maison de l’Emploi et de la Formation du Pays d’Argentan et du Pays d’Auge Ornais, l’ERREFOM, la CRAM Normandie (aujourd'hui CAR-SAT).
  • A partir des entrées Ages et Genres, selon le secteur d’activité,  ces entrées étant prises à la fois en tant que telles et comme analyseur des dynamiques qui caractérisent le contexte d’Argentan (en introduisant donc le facteur temps), il s’agit de se placer à une niveau géographique d’analyse permettant la comparaison avec d’autres territoires (voir le choix des maille) et l’indexation sur un niveau de référence d’échelle supérieure (région).
  • Outre des éléments de caractérisation des contextes territoriaux (qui serviront aussi à analyser  les ressources du territoire au regard des problématiques de développement économique et de l’emploi, ou encore de gestion des âges, la prévention des risques…), il s’agit de mettre en perspective 4 registres : la mobilité (Domicile-Travail), l’emploi, la dimension RH à travers des caractéristiques de la population des salariés et plus généralement des actifs occupés), la santé à travers les Accidents de Travail et Maladies Professionnelles, et en particulier les accidents de trajet.
  • pour en savoir plus, contactez e.peltier@anact.fr - site de l’Aract Basse-Normandie

Outiller le dialogue social de branche : ATTLAS FORMAPAP-UNIPAS 2009 (aujourd’hui UNIDIS http://www.unidis.fr/ )

  • Une expérience de transfert d’outillage et de méthodologie (analyse cartographique, ingénierie et conduite de projet, etc.) au près de l’inter-secteurs des papier-carton dans une visée de dialogue social territorial sur la problématique de la gestion des âges.
  • Présentée et discutée par le partenaires sociaux de l’inter-secteurs lors du Comité Technique Paritaire (émanant de la Commission Paritaire Nationale de la Formation) du 28 avril 2009, l’étude exploratoire visait une capacité de lecture de la répartition territoriale des effectifs salariés, de la structure des âges, de sa composition en termes de genres, de CSP et de la comparaison de l’AEP21 avec d’autres secteurs.
  • Saluée par les partenaires sociaux, cette expérience a été encouragée dans son approfondissement pour permettre aux partenaires sociaux d’avoir de disposer d’un outil de ciblage et d’analyse comparée des situations.
  • Pour en savoir plus, contactez jean.grassi@unidis.fr

Quelles inscription territoriale de l'allongement de la vie proffessionnelle ? ATTLAS CBE-Béthune et CBE-Lille Métropole

  • De l’intérêt d’une lecture territoriale pour la réintégration en emploi des seniors et la prévention de leur sortie prématurée de l’emploi
  • Une expérience inter-institutionnelle de problématisation collective des enjeux Travail/Emploi/Santé des travailleurs seniors, regroupant le Comité de Basin d’Emploi de Béthune, l’Aract Nord-Pas-de-Calais, l’ANPE (aujourd’hui Pôle-Emploi), Force Ouvrière, Medef, Agefos-Pme et soutenu par l’Anact et Cité Publique.
  • La problématique de départ consistait à tenter de saisir les enjeux du maintien dans l’emploi des seniors à partir d’une approche croisée de la démographie du travail et de la demande d’emploi.
  • La finalité est d’observer la demande d’emploi pour anticiper les sorties des seniors, en analysant la démographie des secteurs pourvoyeurs de demande d’emploi. On regarde les processus de sorties à partir des sorties prématurées. On regarde l’intérieur à partir de l’extérieur.
  • Ce faisant, au moins 2 types de pistes d’actions se dégagent :

    • éviter qu’ils ne sortent en améliorant les conditions de travail et d’employabilité ;
    • pour ceux qui sont sortis, identifier des secteurs potentiellement attractifs et intéressés, ou pour le moins les parcours plus difficiles.