Vous êtes ici

Des évolutions de métier mal maîtrisées

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Provence-Alpes-Côte d'Azur

A propos

Référence
325
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
Avec le vieillissement de sa population de résidents, cette structure d’accueil pour handicapés se trouve confrontée à de nouvelles situations de travail qui modifient le métier des salariés. Ces derniers compensent jusqu'à un certain point, avant de se réfugier dans l'absentéisme ou d'être victime d'accidents.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Accueillant 60 handicapés moteur à partir de 50 ans jusqu'à leur fin de vie, cette structure est confrontée au vieillissement des résidents. Leur handicap s'alourdit avec l'âge et les locaux deviennent inadaptés. Depuis plusieurs années, un projet de restructuration des locaux et des activités a du mal à aboutir.

42 % des salariés ont entre 9 et 25 ans d'ancienneté, 20 % au-delà de 25 ans.
Depuis plusieurs années, la structure possède un CHSCT actif.

Demande 

Confronté à des problèmes liés à l'absentéisme et à l'augmentation des accidents du travail, le CHSCT contacte ACT Méditerranée. Une étude sur le service le plus important en effectif et affichant le plus fort taux d'absentéisme, en l'occurrence le nursing (les soins), doit aider à identifier les difficultés. Objectif : préparer le changement et favoriser l’évolution de l’organisation et de la répartition des tâches.

Démarche 

Tout salarié fortement sollicité tant du point de vue physique (charges lourdes) que mental (contact avec des personnes dépendantes) développe des stratégies pour se protéger. Mais cette protection est parfois insuffisante ou prise en défaut, ce qui rejaillit sur sa santé (accidents, maladies), et se traduit par des absences. Le cercle vicieux s'installe : la charge est répartie sur les présents qui, à leur tour, sollicitent leur organisme au-delà de ce qu’il est prudent de supporter et tombent malades.


Voilà ce qui ressort des analyses sur les accidents du travail et de l'observation du travail par vidéo, qui mettent en lumière les facteurs de baisse de vigilance. Premier constat, le vieillissement des résidents modifie le métier des salariés, ce dont ne tient pas toujours compte l'organisation. Exemples : le problème de l’incontinence des résidents est mal géré entre les aides soignantes et les infirmières ; les tenues de travail ne sont pas adaptées aux toilettes et aux repas ; les manipulations restent source de fatigue physique et mentale malgré les moyens mis à disposition.

Deuxième constat : la relation entre salarié et résidents se trouve profondément modifiée. Ainsi, le passage du tutoiement au vouvoiement afin de garder une distance n'est pas toujours bien compris. Les activités d'animation ont perdu en spontanéité ce qu'elles ont gagné en professionnalisme. L'équilibre entre relation professionnelle et relation intime n'est pas simple à gérer, de même que le partage du temps entre les différents résidents.


Troisième constat : les relations hiérarchiques et la régulation posent problème. Certains sujets difficiles à gérer, tels la sexualité des handicapés, naviguent dans le non-dit, et ne sont pas abordés au sein de l'équipe.
La relation salarié-résident est au cœur de l’activité de travail. Il est donc impératif de débattre des différents modes de régulation de cette relation (l’animation, le tutoiement…) et de permettre à la direction de mieux connaître le travail. Il s'avère également nécessaire de favoriser les coopérations, afin de conserver un esprit d’équipe, et de mettre en place des échanges avec les autres structures. Les salariés les plus anciens disposeront ainsi d'occasions supplémentaires pour se former.


Un travail sur les accidents du travail doit être effectué en disposant d'indicateurs sur les contextes, en travaillant sur les retours d'expériences, avec des méthodes de type arbre des causes, et en s'interrogeant sur le pourquoi l'accident du travail ne s'est pas produit avant. Autre suggestion : le développement d'une démarche de gestion prévisionnel de l'emploi et des compétences permettrait de travailler sur les changements futurs de la structure.

Bilan 

Lors du CHSCT, les premiers retours du médecin, de la Cram, du dirigeant et des représentants des salariés semblaient positifs. Des groupes de travail ont été mis en place. La direction devait s'engager à court terme sur des actions à mener sur l'année 2007 suite aux préconisations faites.
Mais l'absence de nouvelles de la direction invite à penser que le dialogue n'a pas forcément réussi à s'installer.

Méthodes et outils associés

1
2
3
Comment analyser le travail avec la méthode des « situations-problème »

La méthode « situation-problème » permet aux équipes de travail de mieux comprendre, résoudre et prévenir les situations de tensions, de difficulté

Le kit gratuit "L'usure professionnelle. Comment agir pour l'éviter"

Ce kit gratuit détaille les 4 étapes pour prévenir l'usure professionnelle et propose les outils nécessaires à leur mise en œuvre.

Visuel - DU RPS

Le réseau Anact-Aract vous propose deux outils pour intégrer les RPS dans le Document Unique : un kit méthodologique et un jeu pédagogique.

Formations

Cette formation permet d’acquérir les bases méthodologiques dans le but d'analyser les données...

Cette formation permet d’acquérir en pratique une nouvelle technique d’animation ludo-...

close