Vous êtes ici

Des effets générationnels sur l'engagement au travail ?

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Visuel - Des effets générationnels sur l'engagement au travail
Feuilleter

Jean-François Tchernia est un sociologue qui porte une attention particulière aux données issues d’enquêtes empiriques. Sa méthode repose sur l’étude statistique des représentations et des comportements. Ses travaux de prédilection sont centrés sur les valeurs et l’évolution de celles-ci au cours du temps. Son approche est comparative. Conseiller en entreprise sur les valeurs sociétales, Jean-François Tchernia coordonne depuis 30 ans, pour la partie française, l’étude européenne sur l’évolution des valeurs, initiée à la fin des années 70 par un groupe de chercheurs en sciences sociales. Tous les neuf ans, il scrute l’évolution des valeurs avec une quinzaine d’autres chercheurs (dont Pierre Bréchon, enseignant chercheur à l’IEP de Grenoble, voir Bréchon et Tchernia 2009) et propose des points de repère pour orienter l’action et les réflexions : valeurs morales, éthiques, comportementales, famille, religion, politique et travail sont les sujets de prédilection de cette enquête. Comment les Français, jeunes et moins jeunes, s’engagent-ils ? Un regard systématique posé sur l’évolution de la société française depuis 30 ans, et qui nuance les liens communément établis entre générations, montée de l’individualisme et disparition des capacités d’engagement.

 

▶︎ Retour au sommaire du deuxième numéro

close