Vous êtes ici

Crise sanitaire : Objectif reprise pour les TPE-PME - épisode 1

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Quelles modalités pour organiser le télétravail ? Comment associer les salariés aux mesures de protection du risque sanitaire ?... Le dispositif Objectif reprise du ministère du Travail porté par le réseau Anact-Aract et les Direccte propose plusieurs formules d’appui (orientation, conseil, accompagnement) gratuites pour aider les TPE-PME à mettre en oeuvre une poursuite d’activité de qualité. Découvrez des exemples de terrain en Hauts de France dans le premier épisode de cette série de cas d'accompagnement.

or-feuilleton-ep1

TPE secteur tourisme : Faire des salariés des acteurs de leur protection

Quel contexte ?

Le dirigeant de cette TPE du secteur du tourisme contacte le dispositif Objectif reprise pour obtenir un avis sur son protocole sanitaire afin de rassurer clients et salariés. L’enjeu d’associer les salariés est rapidement identifié.

Qu’est-ce qui est mis en œuvre ?

L’Aract Hauts-de-France propose au dirigeant de soumettre le protocole sanitaire à son médecin du travail et apporte, en parallèle, des points de repère pour associer les salariés. L’objectif ? S’assurer que les consignes de sécurité, les gestes barrière sont compatible avec le contexte de travail.

La méthode proposée est la suivante :

  • organiser un temps, en fin de journée, avec les salariés pour échanger sur les difficultés à réaliser le travail en lien avec les règles du protocole et rechercher les solutions possibles ;
  • inscrire ces évolutions dans le protocole sanitaire ou dans le DUERP, en faisant le lien entre les deux ;
  • suivre la mise en oeuvre des ajustements avec les salariés sur une période suffisante.

Un système de questionnement des clients est également proposé au directeur pour avoir un retour sur leur visite dans la période Covid. Ce dispositif rend les salariés acteurs de leur prévention et créer un sentiment de réassurance, y compris côté clients. Le dirigeant, recontacté trois semaines plus tard, se dit satisfait de ce système plus « collectif ».

>> Cette entreprise a bénéficié de conseils à distance du dispositif Objectif reprise.

 

TPE secteur de l'édition : organiser le télétravail durablement

Quel contexte ?

Une fois réglées les questions d’équipements informatiques des 4 salariés qui ne pratiquaient pas le télétravail auparavant, cette entreprise d’édition est parvenue à gérer son activité à distance pendant le confinement.  Mais en juin, des limites apparaissent dans le fonctionnement en 100% à distance, en termes de motivation notamment.

Qu’est-ce qui est mis en œuvre ?

Sur proposition de l’Aract, le dirigeant participe à trois ateliers qui permettent à un groupe d’employeurs et manageurs de TPE-PME de partager à distance des questions, pratiques, solutions en lien avec la crise. Les divers échanges le guident, le confortent et l’incitent à faire évoluer les pratiques de management et d’animation afin de faciliter la prise en compte des salariés (organisation d’une expérience sur la crise) et le développement l’autonomie.

Au terme du 3ème atelier, le dirigeant questionne son organisation du travail afin de proposer durablement le télétravail aux salariés. Une réflexion qui pointe la nécessité d’opérer la transition numérique de l’entreprise (accès au serveur à distance, mise en place d’outils collaboratifs, équipements de travail à distance des salariés). 

>> Cette entreprise a bénéficié d'un accompagnement inter-entreprises du dispositif Objectif reprise.

close